48 ou 72h à Florence, notre programme de choc

On pense depuis longtemps à partager avec vous notre week-end idéal à Florence. On a retroussé nos manches, brainstormé (beaucoup), débattu (un peu) et enfin rédigé notre programme 100% subjectif et 100% affectif sur notre ville adorée. Vous y trouverez quelques grands classiques (pas tous !), nos incontournables et surtout nos habitudes, ces moments de coeur qui viennent rythmer la vie ici et lui donnent une couleur si particulière. On a donc pensé ce week-end comme une série de “moments italiens” qui se succèdent, plutôt que comme des visites pures et dures. En formule 48h ou 72h si vous avez la chance de faire un long week-end, on espère que ça vous plaira!

Vendredi, se mettre dans l’ambiance

 

18h – Arrivée à Florence et installation à l’hôtel Oltrarno Splendid, une merveille dont on vous a parlé dans notre dernier #HotelHunting. Ses points forts ? La déco de dingue dans une résidence historique et sa situation géographique rive gauche, à quelques mètres du fleuve. (D’autres suggestions d’hébergement à Florence ICI)

 

19h30 – On file à Le Volpi e l’Uva, un bar à vins que les locaux adorent à quelques mètres du Ponte Vecchio. Pourquoi pas s’ouvrir un peu l’appétit en accompagnant notre verre de Brunello di Montalcino d’un délicieux crostino ? Leurs crostini sont à se damner (saucisse et stracchino, j’en rêve la nuit).  Si le bar est plein, foncez au Santino ou bien chez Pitti Gola e Cantina, à 3 minutes à pieds et que l’on fréquente assidûment.

 

20h30 – On se dirige vers le restaurant que l’on aura pris soin de réserver (à Florence les restos sympas affichent complet hiver comme été). Pour se mettre dans l’ambiance, nous avons choisi une trattoria dans son jus l’Osteria del Cinghiale Bianco. En entrée, on choisit des puntarelle avec anchois ou une burrata avec copeaux de truffe si c’est la saison. On poursuit par un très typique peposo di manzo (boeuf mijoté dans du vin rouge et du poivre) accompagné d’épinards sautés. Si vous avez envie d’une soirée plus chic: rendez-vous à l’Atelier dei Nerli ouvert par Daniele Cavalli ou chez Gurdulù (déco à tomber avec papier-peint Fornasetti).

23h – Envie de prolonger la soirée ? Le MAD Bar, à 6 minutes du restaurant, propose de merveilleux cocktails. Ne demandez pas un spritz, vous vous prendriez le menu au visage ! Les fondateurs des lieux sont des mixologues réputés et proposent des cocktails plus originaux. Pas très loin également, le secret bar Rasputin, dont vous n’obtiendrez l’adresse qu’après avoir résolu une énigme: « Entre la place Santo Spirito et l’église San Felice in Piazza, cherchez une porte sombre avec des grilles et une fenêtre égale à côté. Sonnez la cloche et nous viendrons vous accueillir. » Si vous avez des difficultés, contactez-les directement par Facebook !

En rentrant à l’hôtel, n‘hésitez pas à longer les quais. Que Florence est belle la nuit, entre le Ponte Vecchio illuminé et les ombres des palais antiques qui dansent sur les berges.

Samedi, flânerie toute florentine

 

9h30 – On zappe le petit déjeuner de l’hôtel et on fait comme les italiens: on sort prendre un bon café (et un cornetto). Direction Cibreo, café emblématique d’un quartier que l’on adore: Sant’Ambrogio. L’expérience à elle seule vaut le déplacement: voir le ballet des florentins qui passent pour un café rapide, le journal à la main ou en promenant leur chien… un régal. On en profite pour faire un tour au marché, on flâne entre les étals. En fonction des saisons, on admire les arrivages ultra frais de cèpes, petites courgettes avec leurs fleurs jaunes, choux graphiques, artichauts, melograno, … la vie bat son plein. 

On s’arrête ensuite chez C.Bio, l’épicerie bio ouverte par le patron du Cibreo, Fabio Picchi. Probablement notre boutique préférée à Florence ! Objets de déco dûment sélectionnés, outils ménagers devenant subitement essentiels, petites marques de niche pour des cosmétiques bio et locales (!), et puis, le nerf de la guerre: les produits de bouche, avec non seulement la partie épicerie mais également le rayon traiteur. On fond pour leur yaourt grec curcuma-citron et leurs cookies au chocolat tout juste sortis du four.

11h30 – Fini de rêvasser devant la nourriture, on trépigne d’impatience de découvrir un des joyaux florentins, les chapelles des Médicis. Situées à un jet de pierre du duomo dans la basilique San Lorenzo (on y accède par son arrière absidial sur la Piazza Madonna degli Aldobrandini), on tombe sous le charme des mosaïques de marbre, du plafond si beau, de l’émotion solennelle et de la lumière quasi divine qui se dégagent de ce lieu de recueillement. On n’oublie pas d’aller découvrir la sacristie (juste à côté) entièrement pensée, décorée et sculptée par Michelangelo. Le saviez-vous ? Il y a une salle secrète entièrement dessinée par Michelangelo et qu’Alice a pu visiter il y a quelques années (ICI)

Le thème des mosaïques de marbre vous intéresse ? S’il vous reste un peu de temps avant de déjeuner, offrez-vous un arrêt à l’Opificio delle pietre dure, ancienne fabrique florentine de mosaïques datant de la Renaissance devenue aujourd’hui un des instituts de restauration d’oeuvres d’art les plus importants au monde.

13h30 – Vu le programme, pourquoi ne pas manger sur le pouce ? On a quand même envie d’un lieu italien chic avec de l’âme : nous recommandons un arrêt chez Procacci, pour un assortiment de petits pains garnis à la crème de truffe avec un (voir deux) prosecco. Nos panini préférés? Pâté de truffe et saumon, pâté de truffe et foie gras. Mais de toute façon, chez Procacci, vous ne pouvez pas vous tromper. Si vous n’aimez pas la truffe, restez à côté de San Lorenzo et faites un saut à midi à La Ménagère, qui propose en plus d’un menu italien sympa un angle concept store maison et une section fleuriste ! Hautement instagrammable. 

 

14h30 – C’est parti pour un après-midi shopping et culture. On a sélectionné pour vous le must des adresses florentines qui nous plaisent en ce moment. Au choix :

  • Via del Tè, maison de thé familiale florentine créée dans les années 60. Pour choisir une création de la collection dédiée à la ville et aux parfums qu’elle évoque. Entre “Rendez-vous sur le Ponte Vecchio” et “Le secret des Médicis”, notre coeur balance.
  • Pegna dal 1860, épicerie historique de la ville. Pour acheter les meilleurs produits locaux. On aime particulièrement leur soffritto (les ingrédients servant de base à toutes les sauces italiennes), un cadeau-souvenir parfait à ramener.
  • Santa Maria Novella, pharmacie florentine mythique, pionnière en matière de parfums et produits de beauté.Pour la magnificence des lieux et puis, pour (s’)offrir une eau de rose ou une de leurs divines acqua di colonia.
  • Campomarzio 70, une parfumerie upgradée. On y achète autant des produits de beauté pointus que des accessoires de mode et de déco soigneusement sélectionnés. Pour ramener une assiette Fornasetti ou une pochette “Chez Dédé”.
  • Richard Ginori, une des plus belles adresses pour la maison. Pour se faire un beau cadeau (on aime toutes leurs collections de Porcelaine pour la table!) ou juste pour le plaisir des yeux car la boutique avec son jardin d’hiver est incroyable. Alice a chez elle la collection blanche subtilement travaillée “Vecchio Ginori” et quelques assiettes colorées de la collection Oriente Italiano (pour les grandes occasions). 
  • Flow, concept-store ultrastylé, où le luxe se mixe à l’artisanat de haut vol. Pour une chemise en soie qui deviendra votre vêtement fétiche.
  • Faliero Sarti, filature florentine fondée en 1948, fournisseur de Chanel et Dior. Pour un foulard sublime que vous ne quitterez plus et dont les imprimés, pourtant chargés, vont avec tout. Alice ne quitte pas son motif Sicilia !
  • Ottod’ame, jeune marque de prêt-à-porter locale et abordable.Tout est produit en Toscane. On adore ses couleurs et ses imprimés.

 

15h30 – Pendant nos pérégrinations, on s’octroie une petite pause au café préféré d’Alice dans le centre, Alimentari Mariano. Il faut descendre quelques marches pour découvrir le petit comptoir. Une excellente adresse pour déjeuner, leurs panini faits devant vous sont à tomber.

marino marini florence ali di firenze 10

17h – Moment culture dans un des nombreux (plus de 70) musées de Florence. Pour les passionnés de mode qui savent que Florence est le berceau de grandes maisons, on conseille les musées Gucci et Ferragamo (chez Gucci, prenez le temps de visiter la boutique au rez de chaussée qui propose moultes produits exclusifs que l’on ne trouve qu’à Florence). Si la mode n’est pas votre truc, dirigez vous vers le Palazzo Strozzi pour une de ses expositions temporaires toujours fabuleuses. Une passion secrète pour la sculpture ? Le confidentiel musée Marino Marini propose de découvrir l’oeuvre du sculpteur toscan éponyme dont on adore l’univers et la poésie. 

 

19h30 – Aperitivo sur le rooftop de dingue de l’hôtel Calimala, ouvert fin 2019. Terrasses en paliers, vue à 360° sur le Duomo, le Palazzo Vecchio et l’église d’Orsanmichele. Vous y trouverez la jeunesse dorée et les élégants florentins, pensez à vous mettre sur votre 31, en italie on n’en fait jamais trop !

 

21h – Rendez-vous chez Regina Bistecca pour la mythique bistecca alla fiorentina et le plus beau chariot de desserts de toute la ville. L’élégant restaurant prend ses quartiers dans une ancienne bibliothèque et l’atmosphère avec les anciennes liseuses a été conservée. Alice y dévore toujours un filet de boeuf sauce au poivre avec des frites maison et commande également la sauce aux anchois à part ! Cerise sur le gâteau: la vue sur le Duomo by night quand on en sort …

 

23h – Envie de poursuivre la soirée ? On prend un digestif italien (Amaro del Capo, grappa) ou un cocktail au Tabarin. On aime beaucoup aussi le bar végétal très chic du restaurant Locale. Pour vraiment faire la fête, ce sera au Downstairs ou au club du Colle Bereto situé au premier étage du bar.

BETTY

Dimanche, un pont entre deux rives

 

9h – On se présente tôt le matin à la Galerie des Offices (après avoir préalablement réservé ses places sur internet). Passage obligatoire lors de votre séjour à Florence, on admire les merveilles de la Renaissance Italienne (aahhh la beauté de Flora) et le corridor de Vasari (attention, il n’est pas toujours ouvert et demande une réservation à part). Si vous souhaitez booker un guide pour faire une plongée maîtrisée dans l’art italien (Comment comprendre le nez crochu de Federico da Montefeltro sinon ?), on vous conseille Irène Martinelli ou Chloé Thomas [email protected] en français (Alexandra Lawrence en anglais). 

11h – On repasse le Ponte Vecchio et on s’arrête quelques minutes avaler un espresso au café Golden View. La vue sur le club des canotiers, les terrasses du Ponte Vecchio et les Offices y est unique ! 

On part ensuite à la découverte de l’Oltrarno et de ses quartiers authentiques, loin de l’agitation touristique du centre. Direction Santo Spirito et sa place éponyme pour commencer. Si vous avez de la chance, vous tomberez sur une brocante (2e weekend du mois) ou sur un marché de petits producteurs, la Fierucola (3e dimanche du mois). On flâne ensuite dans le quartier: via Maggio et via dei Serragli où les vitrines des antiquaires sont superbes. La balade se poursuit vers la Piazza del Carmine où vous pouvez visiter l’incroyable Chapelle Brancacci, peinte par les peintres de la pré-Renaissance (Masolino, Masaccio et Lippi). 

palazzo guadagni ali di firenze 8

13h – Direction le quartier de San Frediano avec 2 options pour le déjeuner. 

  • B.O.r.G.O.: un de nos coups de coeur. Plus chic qu’une simple trattoria de quartier, le restaurant propose une carte élégante qui s’accorde au cadre (risotto au safran, tartare de faisan et ses oeufs de caille, etc.). On revient autant pour le menu que pour l’accueil, toujours parfait.
  • Trattoria del Carmine: pour la terrasse si le temps le permet, pour les meilleures pasta alle vongole de Florence mais également pour le patron, bougon mais chaleureux (typiquement florentin!).

 

15h – Départ pour une balade digestive vers San Miniato al Monte. On emprunte le Borgo San Jacopo, une des rues les plus anciennes de la ville, pour arriver au quartier San Niccolò. On peut y visiter le jardin Bardini (plus confidentiel que le Boboli). L’entrée se fait par le bas (via dei Bardi) ou par le haut (vue extraordinaire en arrivant) mais il faudra pour cela grimper la Costa san Giorgio. 

Ensuite, direction le Piazzale Michelangelo où on immortalise le panorama de Florence et en point d’orgue, la visite de la splendide basilique de San Miniato al Monte, qui domine la ville. Elle a fêté il y a peu ses 1000 ans et chaque jour à 17h30, on peut assister à une messe en grégorien.

Si vous préférez avoir un aperçu de la campagne en ville, zappez le jardin Bardini et continuez vers Pian dei Giullari après San Miniato al Monte. Vision de rêve sur la campagne toscane !

En redescendant vers San Niccolò, on s’arrête chez Da Filo pour un sorbet clémentine ou pamplemousse. Succulent. Nos autres adresses préférées de glacier sont ICI

17h30 – On passe à l’hôtel prendre nos bagages et on file à l’aéroport. Si vous avez besoin d’un cadeau de dernière minute, vous trouverez les produits Savini Tartufi à l’aéroport. Nos préférés: les peschiole al tartufo estivo (petites pêches encore vertes à la truffe d’été),la salsa del tartufaio (la sauce du truffier), la crème de parmesan à la truffe ou encore le miel à la truffe

 

Merci Florence, c’était divin!

Et si vous avez un jour de plus… 

 

Voici quelques incontournables made in Alice, pour approfondir Florence et tomber définitivement amoureux de la ville :

  • Si vous avez la chance d’être à Florence en semaine, faites un arrêt à la galerie Romanelli à San Frediano. Il s’agit une des étapes artistiques les plus fascinantes de la ville, parmi les ateliers de sculpture les plus anciens d’Europe. Emerveillement garanti.  10-13h, 14-18h > on ajoute ce type d’info? ou on fait une liste d’adresses à la fin? À LA FIN.
  • Entrez dans les ateliers d’artisan de l’Oltrarno qui sont ouverts : on adore Lo Studiolo Ponziani pour la restauration de somptueux meubles en bois et la décoration à la feuille d’or, Dimitri Villoresi pour les sacs en cuir, Luca pour les patines incroyables sur des buffets ou bibliothèques … Authentique à souhait.
  • Pour une grande expérience gastronomique, offrez-vous la Bottega Del Buon Caffè (1 étoile Michelin) ou carrément l’Enoteca Pinchiorri (3 étoiles). Inoubliable.
  • Découvrez Florence au fil de l’eau en louant une barque avec chauffeur au club des canotiers (à réserver impérativement). Original.
  • Prenez un café ou un cocktail au bar Sesto sur le toit de l’hôtel Excelsior ou bien au Lucchesi si vous êtes dans le quartier de Santa Croce. Vue imprenable sur la ville.
  • Allez déjeuner chez Sostanza, une adresse mythique de la ville tant pour l’ambiance que pour son poulet au beurre, son tortino aux artichauts, et sa tarte à la framboise meringuée.

Les adresses de notre week-end idéal

 

Vendredi

Oltrarno Splendid / Via dei Serragli, 7 Tél. 055 4648555 https://www.oltrarnosplendid.com/

Le Volpi e l’uva / Piazza dei Rossi 1R, Tél. 055 2398132 https://www.levolpieluva.com/ 

Santino / Via Santo Spirito 60/R, Tél. 055 2302820 http://www.ilsantobevitore.com/

Pitti Gola e Cantina / Piazza de’ Pitti 16, Tél. 055 212704 http://pittigolaecantina.com/

Osteria del cinghiale bianco / Borgo S. Jacopo 43, Tél. 055 215706 http://cinghialebianco.com/en/home/

Atelier de Nerli / Piazza dei Nerli, 11 Tél. 055 7602982 http://atelierdenerli.it/

Gurdulù / Via delle Caldaie, 12R, Tél. 055 282223 http://www.gurdulu.com/

Mad souls & spirits / Borgo S. Frediano, 36/38r  Tél. 055 6271621

 

Samedi

Cibreo / Via del Verrocchio 5r, Tél. 055 2345853

C.BIO / Via della Mattonaia, 3A Tél. 055 2479271 http://www.cbio.it/

Chapelles des Médicis / Piazza di Madonna degli Aldobrandini, 6 http://www.bargellomusei.beniculturali.it/musei/2/medicee/

Opificio delle pietre dure / Via degli Alfani, 78 Tél. 055 26511  http://www.opificiodellepietredure.it/

Procacci / Via de’ Tornabuoni, 64  Tél.055 211656

Via del Tè / Via della Condotta, 28/r Tel 055 268648 https://www.laviadelte.it/  

Pegna dal 1860 / Via dello Studio 26R, Tél. 055 282701 https://pegna.it/

Santa Maria Novella / Via della Scala, 16 Tél.055 216276 https://www.smnovella.com/

Campomarzio 70 / Via della Condotta, 65  Tél.055 0516656 https://www.campomarzio70.it/

Richard Ginori / Via dei Rondinelli 17/r, Tél. 055 210041 https://www.richardginori1735.com 

Flow / Via de’ Vecchietti, 22  Tél.055 215504 https://www.shopenauer.com/it/negozio/flow-store

Faliero Sarti / Via della Spada, 24/r  Tél.055 239 6538 https://www.falierosarti.com

Ottod’ame / Via della Spada 19, Tél. 055 2654100 https ://www.ottodame.it/ 

Alimentari Mariano / Via del Parione, 19R  Tél.055 214067

Musée Gucci / Piazza della Signoria, 10 Tél.055 75927010  https://www.gucci.com/int/en/store/gucci-garden

Musée Ferragamo / Piazza di Santa Trinita, 5R Tél.055 3562846  https://www.ferragamo.com/museo/it/ita

Palazzo Strozzi / Piazza degli Strozzi Tél.055 2645155 https://www.palazzostrozzi.org/

Musée Marino Marini /  Piazza di S. Pancrazio Tél.055 219432  https://museomarinomarini.it/

Calimala / Via Calimala 2, Tél. 055 0936360 https://www.hotelcalimala.com/it/angel-roofbar-dining

Regina Bistecca / Via Ricasoli, 14r Tél.055 2693772 http://www.reginabistecca.com/

Tabarin / Via dei vecchietti, 6 Tél. 055 4939560 

Locale / Via delle Seggiole, 12/red  Tél.055 9067188 http://www.localefirenze.it/?lang=en

Downstairs / Piazza degli Strozzi, 2  Tél.055 215654

Colle Bereto / Piazza degli Strozzi, 5  Tél.055 286601  https://www.cafecollebereto.com/

 

Dimanche

Galerie des Offices / Piazzale degli Uffizi, 6  Tél.055 294883 https://www.uffizi.it/

Golden View / Via de’ Bardi, 58/r Tél.055 214502 https://www.goldenviewopenbar.com/

B.O.r.G.O.  / Borgo san Frediano 145R, Tél. 055 223449  https://www.borgofirenze.com/

Trattoria del Carmine / Piazza del Carmine 18, Tél. 055 218601 

Jardin Bardini / Costa S. Giorgio, 2  Tél.055 2006 6233

San Miniato al Monte / Via delle Porte Sante, 34  Tél.055 2342731  https://www.sanminiatoalmonte.it/

Gelateria Da Filo /Via San Miniato 5, Tél. 055 2480617

7
Photo By: Ali di Firenze, Alex Dani, Oltrarno Splendid, Atelier de Nerli, Procacci, Faliero Sarti, Richard Ginori et Regina Bistecca

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.