AlidiFirenze

Italian Joie de Vivre !

About Alice Cheron Marchi

Bonjour à tous et bienvenue sur Ali di Firenze, une plateforme que j’ai créée en 2013 et qui est dédiée à la joie de vivre à l’Italienne.

Je suis Alice Cheron, sa fondatrice, française à Florence en Toscane depuis 9 ans. Je suis mariée à un Florentin pur souche, Andrea, surnommé Tendre Epoux, et mamma de deux créatures franco-italiennes à l’énergie indéfectible, Leone et Bianca.

Comment suis-je arrivée en Italie ?

J’ai grandi à Nice mais j’ai fini mes études à Paris et je travaillais dans une grande agence de publicité parisienne. Je courais dans les couloirs sur des talons de 12, mangeais des sushis avec mes meilleures copines rue Ste-Anne et j’étais boulimique d’expos le week-end. Je pensais être faite pour cette vie que j’adorais mais le destin en a décidé autrement. J’ai eu l’occasion de partir à Florence 4 ans pour suivre mon conjoint et j’ai sauté sur l’occasion pour vivre une nouvelle aventure. Entre l’Italie et moi, ce fut un coup de foudre ! Même si je ne parlais pas la langue en arrivant, j’ai été touchée par le pays, son esthétisme, sa beauté, sa chaleur et principalement par le contact avec les gens. Quelque chose en moi s’est ouvert et s’est épanoui, j’ai su que j’étais à ma place.

Quelle est l’origine du projet Ali di Firenze ?

En 2013, je traverse une crise personnelle et ouvre un blog qui prend la forme d’un city-guide sur Florence pour occuper mes longues soirées d’hiver. Peu à peu, le blog devient un site dédié aussi à mes voyages dans la botte et à tout ce qui touche à l’art de vivre si raffiné et amusant des italiens. Je prends également confiance et me lance dans un format d’interview pour aller à la rencontre des artisans, le cœur qui bat de l’Italie. #RisottoMaster ou #MyItalianBowl, je prends du galon aussi en cuisine accompagnée de mon mari italien ou d’un chef étoilé. Année après année, j’ouvre un nouveau cercle de collaborations avec des maisons d’édition dédiées au voyage et des magazines. Les Editions Hikari d’abord, chez qui je signe en 2016 mon premier city-guide dédié à Venise intitulé « Love à Venise ». Puis Les Editions Gallimard, la célèbre maison de Saint-Germain-des-Prés, qui me fait confiance pour nourrir tous les guides liés à l’Italie (Cartoville, GEOGuide). Je signe aussi de nombreux reportages dans les pages du ELLE Ukraine, à Turin ou Pietrasanta.

À qui est dédiée cette plateforme ?

Le lecteur que j’ai dans la tête n’a pas changé depuis le premier jour. C’est Maud ! Comment ça vous ne connaissez pas Maud ? Francophone, sophistiquée, curieuse, amusante, Maud est une amie qui restera toujours la cible idéale de mon projet. Ma plateforme se veut être une vision tout à fait subjective de l’Italie, la mienne. Je n’aime pas écrire de long compte-rendu très exhaustif, je préfère partager des « moments italiens » authentiques, précieux et originaux. Une adresse, un moment, peuvent changer un voyage, j’en suis convaincue.

Comment évolue mon projet ?

Ali di Firenze se transforme en une plateforme à 360° pour offrir l’expérience la plus complète et joyeuse possible. En plus du magazine en ligne et de l’aspect éditorial, j’ai créé un service de Conciergerie ouvert depuis 2015 pour l’organisation de demandes en mariage uniques, un savant mix de chic à la Française et lieux féériques Italiens. Puis un eshop (en pause en ce moment) appelé L’Atelier Ali di Firenze. Mais en parallèle de tout cela, il y a 2 projets qui me sont très chers, Dolce Follia Web Serie et les Fugues Italiennes.

Quel est le concept de la Web Serie Dolce Follia ?

Plus jeune, j’ai fait beaucoup de théâtre et j’ai arrêté d’un coup pour poursuivre mes études. Cette passion a laissé un vide immense en moi pendant plus de dix ans. En échangeant avec mes lecteurs qui suivaient avec grande assiduité mes stories Instagram, l’idée est venue de trouver un format sur Youtube qui puisse mettre à profit mon « sens de l’humour » et toutes mes anecdotes de vie italienne. Dolce Follia, ma folie douce, est née comme cela. En 3 minutes, je traite un sujet (ma belle-mère italienne, le Florentin, acheter une maison en Toscane, …) en interprétant absolument tous les personnages, perruques à l’appui !

Et les Fugues Italiennes ?

Alors les fugues, c’est vraiment l’aboutissement de 6 ans de travail, 6 ans de chemin à suivre mon instinct sans savoir où tout cela me mènerait. Maintenant je le sais, ce sont les Fugues Italiennes qui m’attendaient. Après plusieurs changements de vie successif, deux enfants, une maison à retaper (#CasaMarchi) et un changement de carrière, j’ai senti le besoin d’aller prendre l’air seule pour me reconnecter à moi-même, faire le point. En en parlant à ma communauté, Des centaines de femmes se sont reconnues dans ce besoin et m’ont fait part de leur envie de prendre le large. Le projet est né pour leur faire la courte-échelle. Pendant 3 jours, j’accompagne un groupe de 10 femmes qui voyagent seules dans une ville italienne que je connais sur le bout des doigts et qui nous sert de toile de fond. Florence, le Chianti, Venise, Pietrasanta, … le cœur de la fugue n’est pas la destination mais les ateliers avec des professionnels italiens (calligraphe, sculpteur, photographe, coach holistique, parfumeur, artisan …) qui nous poussent à réfléchir sur nous et à échanger. Car la sororité qui se crée en 72h est extraordinaire. Chaque femme qui rentre dans ma Bande de Fugueuses a un parcours de vie bien à elle mais partage un état d’esprit : de la bienveillance, des échanges en toute transparence, sans jugement. Un espace de liberté incroyable pour se réinventer et avancer vers sa vérité.

les fugues italiennes

Et en 2020 ?

Une nouvelle charte graphique plus proche de nos valeurs, 7 fugues au programme (calendrier ICI) et je sors un livre au printemps sur la Fugue aux Editions Leduc.s ! Une année d’ouverture et de nouvelles rencontres au programme, j’ai hâte.

WWW.ALIDIFIRENZE.FR

  • Contactez Alice (Les Fugues italiennes, collaboration) : [email protected]
  • Contactez Emilie (projets spéciaux et suggestions d’adresses pour le site) : [email protected]
  • Retrouvez les Fugues Italiennes ICI, la web serie Dolce Follia ICI
  • Nos aventures sur Instagram @alidifirenze
  • Notre newsletter pour votre dose hebdomadaire de bonne humeur à l’italienne, S’inscrire