Le risotto, un acte de slow life

Je suis arrivée en Italie en 2010, j’étais totalement inutile en cuisine. C’est le pays qui, doucement, m’a révélé une passion pour la nourriture et m’a encouragé à apprivoiser les fourneaux. J’ai tout de suite accroché à la simplicité des propositions car ici, on magnifie avant tout 1 voir 2 ingrédients basiques mais d’une fraîcheur et d’une qualité irréprochables. Je me suis aussi rendue compte qu’en Italie, on mangeait beaucoup de légumes, mais « au bon moment ». L’arrivée d’un produit de saison au marché crée l’événement et on fait la queue religieusement à son stand préféré avec la patience d’un fan de Madonna à l’ouverture d’un concert exceptionnel.

Il y a donc 10 ans, je prenais mon courage à deux mains et tentais mon vrai premier succès en cuisine, un risotto aux cèpes. Il ne m’a pas fallu très longtemps pour prendre le coup de main et peaufiner la proposition star de mes dîners entre ami(e)s. J’ai vite compris que le succès du risotto se mesurait à l’amour que l’on portait au moment de la cuisson, car tout manque d’attention est fatal ! J’aime que ce plat délicieux et réconfortant demande 20 minutes de concentration, loin du téléphone, « en conscience », pour faire plaisir à soi et aux autres. Je pense pouvoir dire aujourd’hui que l’apprentissage et la préparation du risotto a été le premier acte de slow life qui a fait basculer ma vie d’ex-parisienne trépidante à la dolce vita italienne. Emilie vous en parlé dans cet article, une vie au ralenti prend tout son sens en Italie car l’organisation même des journées est pensée autour d’une certaine lenteur et conscience. Sacraliser le moment du café, de la sieste, du risotto, c’est donner de l’importance à ce qui fait le sel du quotidien, des “petits” moments qui sont loin d’être insignifiants.

Ce que j’aime aussi dans le risotto, c’est sa grande versatilité, absolument tout le contenu du frigo peut y passer ! Quand nous avons réfléchi au lancement de l’eshop, le thème du #RisottoMaster était présent depuis le départ mais j’aimais l’idée de partager mes bases, celles que j’ai apprises en arrivant et qui ont tout changé.  L’idée est avant tout de vous transmettre les clés pour acquérir une technique, et bien sûr de partager quelques recettes que l’on adore. À vous ensuite d’improviser avec les restes (le risotto est super versatile, tout le frigo peut y passer !) ou bien d’être inspiré devant les étales du marché ! Car soyez en convaincu, je n’ai pas la science infuse en cuisine, mais j’aime par-dessus tout écouter Silvana au stand des fruits et légumes de Porta Romana. C’est elle qui me guide vers un chou ou une courgette et a toujours une bonne idée de recettes ou d’ingrédients pour twister le résultat ! Là aussi, du slow life, prendre le temps de discuter 5 minutes et d’enrichir ses connaissances.

 

Alors, vous vous lancez ?

Sur notre eshop, nous vous proposons les produits dont nous sommes sûrs à 100%. Le seul riz que j’achète pour mes risottos et dont je maîtrise parfaitement la cuisson, une cuillère en bois d’olivier créée en Italie et spécialement conçue pour remuer votre préparation avec la délicatesse qu’elle exige, des produits italiens pour agrémenter votre riz et un passeport #RisottoMaster avec nos conseils et quelques recettes. À vous ensuite, d’inventer les vôtres !

 

Retrouvez ici les 10 commandements du #RisottoMaster 

Retrouvez ici toutes nos recettes de risotto

N’hésitez pas à me tagger sur les réseaux sociaux avec le #RisottoMaster, je reposte les risottos les plus réussis!

 

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

2
Photo By: Ali di Firenze

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.