Femmes fortes en Italie, PART II

Fabuleuses, instinctives, courageuses, intelligentes, gourmandes, créatives, alignées, joyeuses, mystérieuses, voici la suite des femmes italiennes (actuelles ou du passé) les plus inspirantes à nos yeux! Retrouvez la PART I ici!

MARIA MONTESSORI

Science & éducation, la double casquette

Maria Montessori est connue dans le monde entier pour avoir révolutionné le monde de la pédagogie et de l’éducation avec la méthode portant son nom. Elle a dédié une grande partie de sa carrière à élaborer des méthodes éducatives pour les enfants en difficulté. Ses résultats sont si impressionnants qu’elle retravaille et étend ses idées et sa pédagogie à tous les enfants, avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Sa biographie pourrait s’arrêter là (et ce serait déjà somptueux) mais elle est également une figure féminine importante qui a bousculé les codes en Italie: grâce au soutien indéfectible de sa mère (encore une femme forte!), elle a pu entreprendre des études de sciences et puis de médecine, alors uniquement réservées aux garçons. Première femme médecin d’Italie, elle s’est battue très tôt (nous parlons de la fin du 19e siècle!) pour les droits et l’émancipation de la Femme. 

Lire son livre L’enfant

DANDA SANTINI

Du média à l’entreprise, le pouvoir aux femmes

Danda Santini est un grand nom du journalisme féminin italien. Tour à tour à la tête d’Elle Italia, de Glamour, de Gioia et de Starbene, c’est aujourd’hui en tant que directrice de Io Donna, le féminin italien le plus intéressant (faites confiance à Alice!), qu’elle officie. Elle fait partie de ces femmes qui essaient de faire avancer la condition de ses paires. Les enjeux de l’émancipation de la femme sont une obsession pour elle. Depuis 2015, elle est membre du programme « Women in the Boardroom”, dont l’objectif est d’accroître la présence des femmes dans la direction des entreprises. Pour l’anecdote, les hommes représentent 27% du lectorat de son magazine féminin Io Donna. Bien joué Danda!

En découvrir plus: https://www.iodonna.it/

ANGELA CAPUTI

Créativité et ténacité

Angela Caputi a lancé à Florence sa marque de bijoux fantaisie éponyme à la fin des années 70. Alors très jeune femme (et mère célibataire), elle surmonte une situation personnelle compliquée en se lançant dans l’entrepreneuriat. Elle est un exemple de créativité et de persévérance et a su se faire sa place sur un marché qui n’existait pas encore, celui du bijou fantaisie de haute qualité, positionné comme un produit artisanal. Angela crée des accessoires qui à eux seuls sont capables de faire un look, permettant aux femmes d’affirmer leur personnalité, de dire quelque chose d’elles. Depuis plus de 40 ans, Angela est fidèle aux valeurs de l’artisanat, travaille encore dans ses ateliers de l’Oltrarno avec ses 15 employés, majoritairement des femmes, et refuse de vendre ses bijoux sur Internet : “L’artisanat et Internet ne peuvent pas s’entendre, être artisan, c’est engager un dialogue entre ceux qui créent et ceux qui achètent. Je ne veux pas que ce dialogue disparaisse.” Distribuée partout dans le monde, nous vous conseillons de vous rendre dans une de ses boutiques à Florence, Milan, Rome ou Forte dei Marmi… de quoi rendre l’achat d’un de ses bijoux encore plus précieux et fort de sens.

En découvrir plus: http://www.angelacaputi.com/

CHIARA FERRAGNI

Business woman instinctive

On ne présente plus Chiara Ferragni. Considérée comme l’une des influenceuses Mode les plus importantes du monde, Chiara a commencé sa carrière en tant que bloggeuse. Aujourd’hui redoutable femme d’affaires, elle est à la tête d’un empire entre son magazine en ligne, ses collaborations, et sa propre marque de vêtements. Ce qui nous fascine chez elle, c’est son instinct et son courage. Car c’est bien eux qui l’ont portée là où elle est aujourd’hui, dans un milieu de la mode plutôt feroce quand on ne connait personne. On peut critiquer son style, sa façon de gérer l’image de son fils, sa présence continue sur les réseaux sociaux, il n’empêche qu’elle emploie plus de 80 personnes et a levé plus de 3 millions d’euros en 24h pour soutenir l’hôpital San Raffaele à Milan lors de la crise du Coronavirus en mars. Le plus grand financement participatif jamais réalisé en Europe. Pas si superficiel que ça. 

En découvrir plus: “Chiara Ferragni Unposted” sur Amazon Prime , https://www.chiaraferragnicollection.com/it-it/ , https://theblondesalad.com/

EMMA BONINO

Une vie d’engagements

Femme politique d’envergure en Italie depuis la fin des années 70, Emma Bonino se bat depuis toujours pour les droits de l’Homme et de la Femme. Son combat débute en1975, lorsqu’elle milite pour le droit à l’avortement. Elle a montré à de nombreuses reprises dans sa carrière son engagement humanitaire, pour les droits de l’Homme et de la Femme sans distinction. Longtemps à la tête du Parti Radical italien (de centre gauche), elle fut Commissaire et Députée européenne, Ministre du commerce international, Ministre des affaires européennes, Vice-présidente du Sénat et enfin Ministre des affaires étrangères. Emma Bonino est aujourd’hui à la tête du parti politique Europa+, une coalition de centre gauche. Elle est une des figures politiques féminines italiennes les plus inspirantes de notre époque. 

En savoir plus: http://www.emmabonino.it/

SIBILLA ALERAMO

Héroïne féministe

Sibilla Aleramo, de son vrai nom Rina Faccio, est considérée comme l’une des plus grandes figures du féminisme italien. Connue pour ses travaux de journaliste, entre autres pour ses articles dans la revue féminine L’Italia femminile, qu’elle dirige à partir de 1899, c’est son premier roman publié en 1906, Una donna (Une femme), -signé sous le pseudonyme qui allait la rendre célèbre- qui la fera connaître et passer à la postérité. Elle y raconte la première partie de sa vie et notamment le viol par un employé de son père, qui deviendra son mari et qu’elle aura la force de quitter quelques années plus tard pour reprendre sa liberté. Considéré comme le premier roman féministe italien, ce texte autobiographique lui a conféré le statut d’héroïne du mouvement des femmes, en particulier chez les féministes de la seconde moitié du XXe siècle.

Lire Une Femme

Et vous, qui sont vos femmes fortes?

Baci,

Emilie

 

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

3
Photo By: Collage Ali di Firenze - sources photo: internet
2 Discussions on
“Femmes fortes en Italie, PART II”
  • Merci pour ces portraits, Emilie! J’y retrouve des femmes de mon panthéon personnel (Maria Montessori, Golliarda Sapienza), j’en découvre d’autres. Connais-tu Oriana Fallaci? Son livre, « Un homme » sur un révolutionnaire des années 70, m’avait beaucoup impressionnée quand je l’ai découvert il y a…quelques années. Baci

    • Oh merci Maya, tu me fais plaisir 🙂 Et non, je ne connais pas Oriana Fallaci!!! Je l’ajoute directement dans la liste de mes lectures. Merci du partage, je t’embrasse

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.