Femmes fortes en Italie, PART I

Lorsqu’Alice a dessiné la première esquisse de notre tee-shirt “Femmes fortes”, spontanément, nous avons pensé aux femmes qui aimeraient le porter, mais bien entendu aussi aux femmes qui nous inspiraient ! L’époque dans laquelle nous vivons est porteuse de changement et a plus que jamais besoin de figures féminines fabuleuses, instinctives, courageuses, intelligentes, gourmandes, créatives, alignées, joyeuses et mystérieuses. Voici un petit florilège des femmes italiennes (actuelles ou du passé) les plus inspirantes à nos yeux.

LETIZIA BATTAGLIA

Photojournaliste engagée

Letizia Battaglia est la première femme à travailler en tant que photographe pour un quotidien en Italie. Lorsqu’elle débute comme photojournaliste pour “L’Ora” à Palerme au milieu des années 70, Letizia Battaglia est à mille lieues de savoir qu’elle va dédier sa carrière à la mafia. Mais 3 jours après avoir commencé, elle photographie un meurtre de la Cosa Nostra. Battaglia se retrouve en première ligne d’un des chapitres les plus sanglants de l’histoire de l’Italie. Elle consacrera alors la majeure partie de sa carrière à exposer la mafia. Pendant cette période, elle a reçu de nombreuses menaces de mort mais a décidé que la peur ne la guiderait pas. Elle a contribué à informer le monde des pratiques de la Cosa Nostra, via ses reportages mais également via son engagement activiste de sensibilisation et de coopération. Letizia se bat encore et toujours pour l’avenir de sa ville, Palerme. Son travail photographique est reconnu internationalement, elle a reçu plusieurs prix et a travaillé aux côté des plus grands.

En découvrir plus: le teaser du documentaire “Shooting the mafia” de Kim Longinotto

MARTINA CARUSO

Cuisine étoilée et insulaire

Plus jeune cheffe étoilée d’Italie en 2016, Meilleure cheffe italienne au Guide Michelin 2019, Martina Caruso figure aujourd’hui dans le top 100 des femmes les plus influentes d’Italie selon Forbes Italia. Le tout depuis le restaurant de l’hôtel de sa famille, Signum, situé sur l’île minuscule de Salina au nord de la Sicile (26km2, 2000 habitants en hiver). Cette jeune femme a réussi le pari de progresser et de compter sur la scène internationale de la gastronomie tout en restant attachée à ses racines, sa petite île et l’établissement familial. Pour Martina, les différents titres qu’elle a reçu sont certes importants pour elle personnellement en termes d’image mais ils sont aussi et surtout un prétexte pour parler largement de son métier au féminin.

En découvrir plus: Ristorante Signum

MONICA VITTI

Actrice caméléon

D’abord connue pour être la muse d’Antonioni (elle tournera notamment dans L’Avventura), Monica Vitti est une actrice à multiples facettes, également comédienne de théâtre et actrice comique. Elle est d’ailleurs la première actrice comique en Italie à l’égal des hommes : dans les films de Monicelli, elle joue beaucoup avec l’ironie, y compris une bonne dose d’autodérision. Ce n’est jamais vulgaire, ces comédies sont même plutôt sophistiquées et lui donnent un rôle central. Et Monica ne s’arrêtera pas là, elle deviendra également productrice, scénariste et réalisatrice. Plus de 30 fois récompensée pour sa carrière, Monica Vitti fait partie de ces figures féminines qui ont transformé le cinéma de l’époque et fait de la place aux femmes dans un milieu qui reste (malheureusement) toujours, en 2020, extrêmement masculin.

STELLA JEAN

Mode éthique et multiculturelle

Stella Jean est l’une des rares stylistes afro-américaines d’Italie, et la seule à siéger à la Chambre nationale de la mode italienne, qui réunit les plus grandes maisons de couture du pays. Sur le site de sa marque, elle annonce directement le mood: “multiculturalism applied to ethical fashion”, multiculturalisme appliqué à la mode éthique. Elle collabore avec des artisans africains, asiatiques et haïtiens (elle est originaire d’Haïti), essayant de préserver un patrimoine infini de savoirs anciens, basé sur un principe de revalorisation, d’impact économique et de respect des territoires. Aujourd’hui, la créatrice s’est donné pour mission de dénoncer le manque de diversité et le racisme dans le monde de la mode, mais aussi, dans l’ensemble de la société italienne. Début 2020, elle a sorti une vidéo “Italians in becoming” avec des exemples de racisme quotidien vécu par des femmes italiennes de toutes origines.

En découvrir plus: https://www.stellajean.it/ ,  Sa vidéo “Italians in becoming”                                  

GOLIARDA SAPIENZA

Auteure libre et atypique

Goliarda Sapienza n’est définitivement pas une femme comme les autres. Saviez-vous qu’elle n’aura pas été reconnue en tant qu’auteure de son vivant? Elle est une ancienne actrice de seconds rôles déjà presque tombée dans l’oubli lorsqu’elle décède en 1996. Elle a pourtant consacré sa vie à l’écriture, mettant 10 ans pour écrire son texte le plus important, “l’art de la joie”. Ce récit parcourant le XXe siècle à travers le regard d’une femme atypique (et considérée comme amorale) a du attendre le XXIe siècle pour connaître la consécration. Là où le personnage de Modesta -libéré, anti-fasciste, opposé aux conventions- dérangeait au XXe siècle, au XXIe siècle, il fascine.

Lire L’art de la joie

PASCALE ET MARGAUX D’AFFLITTO

Une (autre) vie de château

Pascale et Margaux sont mère et fille et elles travaillent ensemble dans leur domaine familial du Chianti, la Fattoria Castel Ruggero. Loin de l’image que l’on peut avoir d’une famille qui hérite d’une propriété sur laquelle se trouve un château et un jardin protégé par son statut de patrimoine historique, Pascale et Margaux montrent comment 2 femmes de générations différentes peuvent retrousser leurs manches. Ensemble, elles avancent dans une même direction: celle de la valorisation d’un patrimoine et surtout d’un territoire. Pascale est passionnée de jardinage depuis toujours, c’est tout naturellement qu’elle a créé avec son mari un potager enchanté et un jardin de fleurs sublimes. Margaux, elle, a voyagé et fini d’étudier le paysagisme en France pour rentrer, naturellement, à la maison et construire l’avenir de Castel Ruggero.

À très vite pour la seconde partie de notre thématique femmes fortes en Italie!

Baci,

Emilie

 

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

4
Photo By: Collage Ali di Firenze - sources photo: internet

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.