AlidiFirenze

Italian Joie de Vivre !

Erice, Trapani, Marsala, le grand ouest Sicilien

Depuis Catane, j’aime rejoindre le grand ouest sicilien pour me rendre dans les îles Egades et Pantelleria car le trajet s’apparente à un véritable road trip. On balaie les champs de blé doré et d’agrumes pour se retrouver propulsé d’une ambiance baroque et volcanique vers une atmosphère africaine.

Erice

Village historique médiéval, Erice est une étape incontournable pour les voyageurs qui traversent la Sicile pour se rendre sur la côte ouest et les îles, pâtisseries réputées et vue à couper le souffle en prime. Arpenter le dédale de ruelles pavées de cette ville perchée à 750 mètres d’altitude au dessus de la mer Tyrrhénienne. L’aube est un moment magique pour profiter d’un panorama dévoilant, selon le temps du moment, les côtes de Trapani et de San Vito Lo Capo mais aussi le golfe de Castellamare et les îles Egades qui semblent émerger de la mer comme de gracieuses baleines. Visiter les deux châteaux, Pepoli (de construction arabe) et Vénus (érigé par les normands). Faire une halte dans la pâtisserie historico-culte Maria Grammatico et se délecter d’un biscuit parfumé au citron. Arriver ensuite à Trapani de façon grandiose en empruntant le très ludique et non moins chic téléphérique !

Trapani

Réputée pour la mattanza (abattage) du thon et l’excellente production de sel (exporté entre autres, en Norvège où il est utilisé pour sécher la morue), le centre de la vieille ville de Trapani mérite d’être visité et est l’un des principaux points de départ pour les magnifiques îles Egades. Faire emplette de sel récolté dans la réserve protégée à l’épicerie mais aussi wine bar 12 Chiavi qui propose des bocaux au design contemporain puis déjeuner à la Taverna Paradiso, assurément l’un des meilleurs restaurants de poissons (pensez à vérifier les prix du second plat avec poisson si vous voulez éviter les surprises) proposant également la spécialité de cùscusu alla trapanese (couscous de poisson). Autres options, la Tavernetta Ai Lumi, un restaurant et bar à vin très respecté qui propose des plats de viande et de poisson à des prix plus raisonnables ou encore l’Osteria Dolce Vita, pour sa cuisine simple mais goûteuse (les busiate au pesto alla trapanese à tomber!).

Marsala et les marais salants

Au sortir de Trapani et avant d’atteindre Marsala, faire une halte au bord de la mer  et observer deux sortes d’oiseaux. De vrais spécimens migrateurs qui ont trouvé tranquillité dans la réserve et d’autres drôles oiseaux qui sont en réalité des kite-surfeurs aux ailes colorées. Ne pas s’inquiéter de l’allure psychédélique de l’eau, dont la teinte vire au rose vif sous l’action combinée de la chaleur, du vent et de phytoplanctons. A l’embarcadère portant le nom « Motyé », partir à bord d’une embarcation à la découverte de l’incroyable réserve naturelle Il Stagnone et en particulier du joyau de l’archipel, l’île phénicienne de Mozia. C’est ici que les Carthaginois ont construit, il y a environ 2700 ans, un avant-poste commercial et une ville marchande florissante, qui devint rapidement l’une de leurs colonies les plus importantes et les plus prospères.

Découvrir les vestiges archéologiques, dont un lieu de sacrifice religieux, une nécropole comportant plusieurs pierres tombales, et les contours de quelques magnifiques villas, offrant de splendides exemples de mosaïques très anciennes, fabriquées avec des galets noirs et blancs. Au printemps et à l’été, prolonger la balade par un piquenique de rigueur puis revenir prendre l’aperitivo al fresco dans l’un des bars restaurants au bord des salines. Choisir de préférence un verre de vin local de Marsala et profiter du cadre.

A la nuit tombée, après avoir joui du plus beau coucher de soleil de la Sicile, regagner la ville viticole de Marsala. De là il vous sera possible de visiter un domaine dès le lendemain et découvrir la méthode Soleras, technique espagnole consistant à faire couler le vin en cascade pour le vieillir et garantir un mélange parfait et une qualité toujours constante entre les différentes années. Opter pour Donna Fugata, un domaine coloré qui propose une formule brunch avec degustation tous les matins à 11 heures.

Carnet d’adresses :

Erice

  • Pâtisserie Maria Grammatico, Via Vittorio Emanuele, 14 tél. +39 0923 869390

Trapani

  • Taverna Paradiso – Lungomare Dante Alighieri, 22, tél. +39 0923 22 303.
  • Tavernetta Ai Lumi – Corso Vittorio Emanuele 25, tél. 0923 872418, www.ailumi.it.
  • Osteria LA Dolce Vita 21 Via Egadi, tél. +39 0923 871423
  • 12 CHIAVI C.so Vittorio Emanuele, 74 Tél. +39 338 8927458, [email protected]

Marais salants et Marsala

  • Mammacaura – Saline Ettore Infersa, tél. +39 0923 966133. Situé sur la jetée au niveau du musée du sel, très charmant, en particulier au crépuscule.
  • Fior di Sale – à Saline Ettore Infersa, quelques centaines de mètres après Mammacaura (au-dessus), tél. +39 0923 966730. Recommandé pour sa cuisine (sert également de la pizza, son service de qualité, ses vues sur Mozia et le Stagnone et pour ses exceptionnels couchers de soleil.
  • Visite de domaine viticole Donna Fugata (comptez 26 euros par personne) Informations et réservations : [email protected] Tél. (+39) 0923 724 245/263
2
Photo By: photos internet

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.