Ma quarantaine en Italie pour marieclaire.fr

Le mardi 10 mars 2020, à la fin de notre première journée de quarantaine, j’ai été contactée par une journaliste du Marie-Claire, Thilda Riou, afin de livrer mes premières impressions sur la situation inédite que nous étions en train de vivre en Italie.

On a décidé de jouer le jeu, comme la plupart des italiens et de rester à la maison et ne sortir qu’en cas de nécessité. Avec mon mari, on a déjà créé une nouvelle routine. On a la chance de vivre dans les collines au sud de Florence et de pouvoir prendre l’air avec les enfants, ça aide beaucoup. Mes plus grands challenges, comme je l’explique à Thilda: occuper les enfants 7jours/7 toute la journée et mettre le travail sur pause (ce que je n’ai jamais fait de ma vie).

En deuxième semaine de quarantaine, Thilda Riou m’a recontactée et j’ai cette fois parlé du projet « carte postale » que j’ai lancé et qui me tient à coeur en ce moment. Il consiste à envoyer une carte postale à un(e) inconnu(e), afin de maintenir un lien social en cette période de confinement! Pour participer, rien de plus simple, m’envoyer ses nom, prénom et adresse à [email protected]

 

Lire l'interview semaine 1
Lire l'interview semaine 2

 

Grazie Marie-Claire!

Alice

0

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.