Moodboard Bellezza Italiana #4 voyage imaginaire en mer

Ἄριστον μὲν ὕδωρ.

L’eau est la plus grande chose.

 

« L’homme est le fils de l’eau », nous enseigne Thomas Mann, et l’âme humaine a toujours été irrémédiablement attirée par cet élément, symbole d’immensité, de pureté et d’extrême mélancolie.

Le mouvement sans fin des vagues de la mer se propage comme le battement inépuisable d’un cœur, l’écoulement honnête d’une rivière console et renforce la respiration.

L’eau est l’esprit adamantin.

Porteuse de vie et de mort, elle fait écho aux joies les plus pures, aux rires satisfaits et nerveux des jeux d’enfance ainsi qu’aux mélodies les plus sombres des pensées nostalgiques qui traînent ici bas et vous coupent le souffle.

Cette collection est un court voyage imaginaire sur l’iconographie de l’amour pour l’eau et la mer; un choix d’images qui évoquent explicitement et symboliquement le désir de ne faire qu’un avec elle, son royaume, ses fruits, ses remèdes et ses dangereux chants de sirènes.

par Sofia Gargani

JE SENS L’EAU

DE MER COULER

DANS MES VEINES

“LA MER EST ABSOLUE, INTENSE JUSQU’AU POINT DE DEVENIR PARFOIS DOULOUREUSE.

PARMI CES COULEURS D’EAU ET DE SABLE DE GRANITE QUI RESPLENDISSENT D’UNE PHOSPHORESCENCE CHALEUREUSE, NOUS NOUS DÉSHABILLONS DE CE QUI EST BANAL, ACCIDENTEL, RELATIF: ON AIMERAIT SAISIR L’ESSENCE DE LA VIE, POUR NOUS LIBÉRER DE TOUS LES ENGRENAGES DE L’EXISTENCE. QUI NOUS EMPÊCHENT DE VIVRE,

RETIRER LES MÉCANISMES DE RHÉTORIQUE COMME NOUS ENLEVONS LES VÊTEMENTS. RETIRER UNE COUCHE DE PEAU APRÈS L’AUTRE POUR SAISIR LA VRAI, LE BONHEUR, ET AVOIR LE SENTIMENT D’APPROCHER UN CŒUR SI ESSENTIEL, SI PUR QU’IL NE RESSEMBLE À RIEN D’AUTRE.”

 

Claudio Magris 

L’Infini Voyageant

8
Photo By: Sofia Gargani

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.