AlidiFirenze

Italian Joie de Vivre !

Les adresses préférées de Guillaume à Florence

Voilà, on y est, il est temps pour moi de dire au revoir à Alice, à Ali di Firenze et à Florence. Pratiquement un an que j’y suis, et pourtant, j’ai l’impression d’être arrivé hier. Tout est passé tellement vite ! 

 

Au début, je ne savais clairement pas où je mettais les pieds. J’ai rencontré Alice lors d’un voyage à Florence en mai 2018. Comme beaucoup d’entre vous, je suis tombé sur son blog en cherchant à dénicher de belles adresses confidentielles pour profiter de la ville tel un vrai Florentin. Aussi, en parcourant son blog et son Instagram, j’ai été emballé par l’énergie qui se dégageait de son univers. Ni une ni deux, après l’avoir clairement harcelée sur Instagram, j’ai réussi à la convaincre de nous rencontrer autour d’un café. Le rendez-vous a été pris un jeudi matin à 8h00 (l’aube pour moi !) entre sa séance de yoga hebdomadaire et un rendez-vous professionnel. Autant vous dire que cela a été expéditif, seulement 15 minutes à échanger sur nos aspirations professionnelles, le projet Ali di Firenze, et, à la fin, une potentielle collaboration. Il ne m’en a pas fallu bien plus pour avoir un gros coup de foudre professionnel !

 

Ce qui devait arriver, arriva ! 

 

Quelques mois plus tard, j’arrivais donc sur le quai de la gare de Santa Maria Novella avec mes valises, dans une ville que je ne connaissais pas, sans parler un mot d’Italien et allant travailler avec une personne qui m’était quasiment inconnue. La nébuleuse la plus totale ! Et pourtant, mon aventure florentine commençait… 

 

Et quelle aventure !  

 

Dès le début, mes doutes et craintes se sont envolés grâce à la bienveillance, la générosité et la gentillesse d’Alice ainsi qu’Andrea, son tendre époux (comme elle aime si bien le nommer!). En l’espace d’un an, nous avons travaillé et cravaché pour enfin rationaliser, concrétiser et professionnaliser la vision qu’Alice avait pour Ali di Firenze. Entre la création des Fugues Italiennes (gros gros chantier !), les reportages à travers la Toscane pour vous faire découvrir toujours plus de merveilles, et les demandes en mariage, je suis très fier d’avoir pu contribuer, à mon niveau, à la réalisation de tous ces projets. 

Merci !

 

Aujourd’hui, il est temps pour moi de rentrer en France et de rejoindre mes terres auvergnates et provençales. Cette année fut pour moi MA fugue. Une parenthèse enchantée entre la grisaille parisienne et un futur que j’espère sera prometteur. Alors MERCI ! Merci Alice pour cette année fabuleuse que l’on a passé ensemble. Merci pour cette joie de vivre à l’italienne que tu sais si bien transmettre. Merci pour tous ces éclats de rire et ces gueuletons partagés, expédiés d’un coup de fourchette (même si ton plat préféré reste le pain trempé dans l’huile d’olive) !

 

Merci, enfin, pour tout ce que tu m’as appris d’un point de vue professionnel mais aussi et surtout humain. Je te souhaite, à toi lecteur, de rencontrer, au moins une fois dans ton parcours, une aussi belle personne qui regroupe toutes les qualités propres à un excellent manager. Ecoute, respect, bienveillance, générosité, autodérision et humour mais qui ne perd jamais l’objectif fixé. Cela devient tellement rare de nos jours ! 

 

Enfin, toi, lecteur assidu de ce blog, nous avons aussi passé un bout de temps ensemble à travers Alice. Je ne peux donc pas partir sans te faire un petit cadeau. De ce fait, tu trouveras ci-après toutes mes adresses préférées à Florence. Elles se trouvent majoritairement Oltrarno, mon quartier favori. Loin des hordes de touristes, on y retrouve une vraie ambiance italienne authentique, entre cafés typiques, antiquaires, artisans et studios d’artiste.  Essaie-les, tu m’en diras des nouvelles !

Mes adresses fétiches !

 

RESTAURANTS

 

Regina Bistecca / Le temple des carnivores 

Pour moi, le meilleur endroit pour déguster la fameuse Bistecca alla fiorentina. Même s’ils proposent une large sélection de viande (Black Angus …), mon choix se porte exclusivement sur la race de bœuf de la région : la Chianina.  Je privilégie toujours les produits locaux, en circuit court, pour avoir la meilleure qualité possible. La viande est saisie sur un grill au feu de bois, ce qui donne une cuisson sublime ! Une croûte homogène et très goûteuse à l’extérieure, mais aussi extrêmement tendre et juteuse à cœur. Accompagné d’un verre de vin rouge (pourquoi qu’un seul d’ailleurs ?!), provenant d’une cave riche et variée… vous toucherez du bout des doigts le jardin d’Eden ! Pour les becs sucrés, gardez une place pour l’énorme chariot de dessert fait maison. Oui, chez Regina Bistecca on voit les choses en grand pour votre plus grand plaisir ! Succombez pour le tiramisu ou les profiteroles à la crème pâtissière, vous n’en reviendrez pas ! C’est tellement addictif que pour les habitués, l’établissement propose de vous réaliser un couteau à votre nom chez un artisan florentin que vous laisserez et utiliserez uniquement sur place. Smart !

Via Ricasoli, 14r, 50122 Florence http://www.reginabistecca.com/

Adresses Guillaume Florence Ali di Firenze 3

Trattoria del Carmine / Comme à la maison 

Là on touche au sacro-saint ! Ma cantine. Dans le quartier de San Frediano, cette table de caractère illustre à la perfection le style Toscan. Elle revendique une cuisine simple mais  tellement goûteuse et appétissante ! On y retrouve toutes les spécialités de la région, cuisinées à la perfection avec des produits frais et de saisons. Pour preuve, le patron reste derrière le comptoir, rempli de légumes gorgés d’Italie et vous prépare les salades d’artichaut violet ou d’asperge à la demande. De Toscan, le patron l’est sur le bout des ongles. Totalement bougon au premier abord, il est d’une générosité et d’une attention de tous les instants. Le jour où il vous décroche un sourire et vous sert la main, vous faites enfin partie de la famille ! 

Piazza del Carmine, 18, 50124 Florence

 

Antica Porta / La pizza anti blues

Ici, vous ne mangez pas une pizza, mais LA pizza ! Dans le quartier de Porta Romana, l’établissement fait parti de ceux qui vous réconfortent. On vous appelle par votre prénom et on vous embrasse sur les deux joues à votre arrivée. L’ambiance y est chaleureuse, survoltée ; effervescente ! L’Italie dans toute sa splendeur ! Je commande toujours la même pizza…réalisée sur-mesure. Une base margherita (sauce tomate et mozzarella) avec du jambon cuit ou cru et un supplément burrata et basilic. Une pure merveille !  La pâte est fine et légère, la burrata fraiche et crémeuse à souhait. Un plat contre le blues par excellence. Serez-vous de ceux qui en prennent même une deuxième ?

Via Senese, 23, 50124 Florence https://www.anticaportafirenze.it/

 

Sott’Arno / Bon, beau, frais

Rapide ne veut pas toujours dire de mauvaise qualité. Parfois, entre deux rendez-vous,  on a besoin d’une petite pause réconfortante. Moment propice au fameux panino. Ici on parle charcuterie artisanale, pain à l’ancienne et pâtisseries faites maison. Une douce mélodie ! Le plus dur ? Choisir la garniture. Ils portent une telle attention à la sélection et à la provenance des produits que tout fait envie ! Personnellement, j’ai un gros faible pour le panino à la mortadelle.  Juste 2 tranches, entre deux morceaux de pain subtilement assaisonné de cristaux de sel et un gros filet d’huile d’olive. Qui a dit que le luxe n’était pas dans la simplicité ?

Via Maggio, 35, 50125 Florence

palazzo guadagni ali di firenze 3
palazzo guadagni ali di firenze 4

BOIRE UN VERRE

 

Le Palazzo Guadagni / Une terrasse comme dans les films 

J’aime me rendre là-bas un peu avant le coucher du soleil. Au moment où la lumière du soleil devient rouge, se reflétant sur les façades colorées des maisons de la ville. Surplombant la Piazza Santo Spirito, cette loggia du Palazzo Guadagni est l’incarnation même de la terrasse italienne tel que l’on pourrait se l’imaginer. Vous pouvez y ressentir l’effervescence de la ville tout en profitant d’un spritz et de la vue sur les collines d’oliviers environnantes. Idéal l’été, il y a toujours un petit air pour venir vous rafraîchir, à l’ombre des grandes toiles. 

Piazza Santo Spirito, 9, 50125 Florence https://www.palazzoguadagni.com/fr/loggia-roof-bar/

 

Le Palazzo di Camugliano / Havre de paix

Cette adresse m’a été donnée par une cliente, du temps où je travaillais à Paris. Camouflé derrière de hauts murs, ce palazzo au luxe très discret sait se faire oublier en se confondant avec le reste des bâtiments alentours. Sans la plaque, vous y passeriez devant sans même vous en apercevoir. Passez la grille pour accéder à la petite cours privée, et dirigez vous sur la petite porte à l’extrême droite pour demander à ce que l’on vous ouvre les portes du palazzo. Montez un étage, traversez les couloirs et les salons puis accédez au jardin suspendu. Mon oasis de quiétude dans le tumulte florentin ! Installez-vous à l’ombre des arbres et  détendez-vous au son de la fontaine en prenant un verre de vin ou un teatime. Les petits bonheurs sont dans les choses simples !

Via del Moro, 15, 50123 Florence https://www.palazzodicamugliano.com/camugliano-palace-hotel-florence/the-garden

palazzo camogliano ali di firenze 10
palazzo camogliano ali di firenze 8
palazzo camogliano ali di firenze 3

Antica Torre di via Tornabuoni / Florence rien que pour soi

Juste de l’autre coté du pont Santa Trinita, se situe mon QG. (Ne pas trop s’éloigner d’Oltrarno sinon je commence à trembler !)  Si je devais choisir un seul endroit pour passer ma journée à lézarder au soleil avec un spritz, ce serait ici. Malheureusement, les portes du paradis ne s’ouvrent pas à tout le monde. Cet endroit n’est normalement accessible qu’aux clients de l’hôtel. La chance que j’ai eu ? Être rentré en contact avec le responsable concierge pour un projet avec Ali di Firenze. Depuis, j’y ai mes entrées quand je veux. Alors pourquoi « le paradis » me direz-vous ? Simplement que l’établissement bénéficie de deux terrasses en rooftop, l’une avec une vue imprenable sur le Duomo, et l’autre, un étage au dessus, sur l’Arno et l’Oltrarno. Du fait de son inaccessibilité, vous pouvez profiter du panorama en toute quiétude, quasiment seul. Maintenant, essayez de vous rendre à la réception et de négocier votre entrée. Pour vous aider, je vous donne le nom de mon contact : Marco Pieto. Cela pourrait être votre sésame !

Via de’ Tornabuoni, 1, 50123 Florence https://www.tornabuoni1.com/it/

 

Le Rasputin / Le bar à cocktail secret

Par un accord tacite, j’ai interdiction de vous donner l’adresse exacte de l’endroit. Et même si vous la cherchiez sur internet, vous ne la trouverez nul part. Elle ne se transmet que du bouche à oreille ou en essayant de résoudre une énigme. Vous êtes prêts ? « Entre la place Santo Spirito, et l’église San Felice in Piazza, cherchez une porte sombre avec des grilles et une fenêtre égale à côté. Sonnez la cloche et nous viendrons vous accueillir. » Si vous avez des difficultés, contactez-les directement par Facebook, ils vous aideront surement ! Après ce jeu de piste à travers les dédales des rues de Santo Spirito, vous descendrez dans une cave voutée, où le temps paraît s’être arrêté. Entre les meubles d’époque, les crucifix et les icones, vous vous installerez dans un univers hors du temps pour savourer un merveilleux cocktail. Adresse étonnante et atypique qui vous marquera à coup sûre ! 

 

Procacci / Un aperitivo truffé

Il y a des endroits à Florence qui restent incontournables, et Procacci en fait clairement partie. Une petite bulle de luxe tout au début de la via Tornabuoni. On y retrouve tout le gotha de Florence qui joue un peu des coudes pour pouvoir se hisser jusqu’au bar et commander les fameux panini à la truffe et le verre de vin qui les accompagne. Alors oui il y a du monde, mais si vous vous débrouillez bien en arrivant un peu tôt, vous pourrez apprécier un aperitivo 4 étoiles comme un florentin. 

Via de’ Tornabuoni, 64R, 50123 Florence http://www.procacci1885.it/it/firenze

 

Ditta Artiginale / Mon second bureau

Lové dans le quartier Oltrarno, cet endroit fut comme un deuxième bureau pour Alice et moi, du temps où travailler à la maison était parfois difficile. Elle avec un capuccino (jamais après 11h00 !) et moi avec un chocolat chaud supplément crème. Grâce à la connexion wifi, on pouvait y passer des journées entières à plancher sur nos projets. Lieu de vie par excellence, on y croise beaucoup d’étudiants, des familles et quelques touristes. Idéal pour le petit-déjeuner ou le déjeuner, la carte propose des plats simples et efficaces qui sauront être de jolis intermèdes à votre dur labeur. 

Via dello Sprone, 5/R, 50121 Florence https://www.dittaartigianale.it/

Adresses Guillaume Florence Ali di Firenze 4

MANGER UNE GLACE

 

Gelateria della Passera / Du fruit, du fruit, et encore du fruit 

Je préfère, au grand désespoir d’Alice, les sorbets de fruits aux glaces beaucoup plus gourmandes.  Lovée dans la petite place trop mignonne della Passera, cette gelateria est devenue le temple des glaces à base de fruits. Faites maison et sur place, les parfums changent régulièrement en fonction des  saisons. A la dégustation, on a l’impression de croquer directement dans le fruit, tellement le goût est puissant et le sucre peu présent. Mes parfums préférés ? Framboise et poire. Un délice de légèreté !

Via Toscanella, 15/red, 50125 Florence https://gelaterialapassera.wordpress.com/

 

Sbrino / Pour les plus gourmands

C’est l’adresse incontournable pour y déguster des parfums tels que : stracciatella, chocolat cacahuètes grillées, Caramel salé, pistache… Tout est fait maison avec du lait et de la crème de la région. A se damner !

Via dei Serragli, 32r, 50124 Florence

Via Senese, 1, 50124 Florence

 

FAIRE SES COURSES

 

Le camion potager

J’avoue, cette adresse, je l’ai volée à Alice. Dans le quartier de Porta Romana se trouve un petit camion tenu par un couple 100% Toscan. L’épouse au turbin, et le mari au café ou entrain de refaire le monde avec les amis ou les gens de passage. Mais c’est madame qui tient la caisse ! Sur cette microscopique étale, on y retrouve tous les fruits et les légumes de saison qui proviennent des fermes au alentours. Si vous voulez retrouver le goût de ces produits, c’est là bas qu’il faut aller !

A l’angle de la rue Pietro Metastasio et la via Senese, 50124 Florence

 

Pank the bulangeria / La pasticceria à la française

En bon français de base, ce qui m’a le plus manqué ici, c’est le pain et les viennoiseries. Et puis, je suis tombé par hasard sur la boulangerie / pâtisserie du maître artisan boulanger français David Bedu, au deuxième étage du Mercato Centrale. Tout de suite, j’ai essayé tous les pains qu’ils proposaient. Du San Lorenzo à la baguette, les pains sont croustillants, et la mie légère à souhait. On y déguste un morceau de France à chaque bouchée. 

Piazza del Mercato Centrale, 50123 Florence

 

Arrivederci a tutti ! (Il m’a fallu 6 mois pour apprendre à prononcer ces mots) 

Guillaume

17
3 Discussions on
“Les adresses préférées de Guillaume à Florence”
  • Merci Guillaume! On reconnait ta touche personnelle à travers ces adresses qui complètent celles d’Alice. Je les testerai la prochaine fois que je vais à Florence. Quand je pense que tu as échappé à l’organisation d’une fugue à Trevise en 24h! Ouf et bravo à toute l’équipe! Baci!

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.