Humeur voyageuse

Vente confidentielle en appartement avec Piccolo Made in Italy

À Paris, j’ai profité d’une heure de disponible entre deux rendez-vous pour me rendre chez Sara, la fondatrice de la marque pour enfant haut de gamme, Piccolo Made in Italy. Rappelez-vous, je vous l’avais fait découvrir au printemps dernier lorsque Leone avait endossé son pyjama de roi !

Quand la porte s’est ouverte, on s’est pratiquement sauté dans les bras. C’est bête mais les réseaux sociaux ont aussi cette magie là, nous faire entrer les uns chez les autres, sans voyeurisme, les stories instagram et autres formats « pris sur le vif » ayant du mal à cacher les défauts … et c’est tant mieux ! On se sent ainsi encore plus proche d’une marque que l’on apprécie, d’une personne avec laquelle on s’imagine facilement être amie.

Ni une ni deux, nous étions installées confortablement dans le superbe salon de Sara (parfait cadre parisien en mode parquet-moulure-salon en étoile) à papoter en sirotant un café et en se racontant nos histoires mutuelles.

Avant d’atterrir dans notre capitale, Sara était chez L’Oréal à Milan. Après avoir accouché de sa deuxième fille et avoir déménagé à Paris pour une opportunité professionnelle de son mari, elle décide de s’écouter et de monter la marque de ses rêves, marque dont le nom était déjà inscrit dans ses cahiers d’école. Piccolo.
Elle définit Piccolo comme une marque de niche, une ligne pour enfant classique chic, aux couleurs franches. Sara utilise les réseaux sociaux pour se faire connaitre, et participe à un network de « copinepreneuses » comme elle les appelle, des amies entrepreneuses parisiennes ultra-dynamiques.

C’est en s’associant avec quelques copines de son réseau qu’elle décide d’ouvrir son appartement une fois par mois pour une vente privée. Lors de cette parenthèse, on est bien loin de la vente pure et dure … La douceur de l’Italie s’invite pendant la session shopping et on prend le temps d’un café, on a plaisir à échanger avec les autres membres de cette petite communauté, à discuter avec la designer en direct. Les fidèles ramènent leurs meilleures amies et le cercle n’en finit pas de s’élargir…

Pour Sara, rien d’étonnant. Elle capte via sa marque des personnes ayant envie de se faire plaisir, qui souvent viennent chez elles récupérer les colis et s’attardent sur le canapé. La vente confidentielle est vraiment née comme ça, du constat que les gens adoraient rester un petit moment, quitte à acheter un autre vêtement en ayant déjà oublié le premier achat fait sur Internet.

Tous les vêtements sont produits dans un petit atelier de Ligurie. Sara s’est lancée il y a moins d’un an et sort déjà récompensée de cette aventure entrepreneuriale par les rencontres extraordinaires qu’elle a faite. Quant aux produits, je suis folle de la robe Venezia à carreaux verts et du motif Canale Grande sur un bloomer … et attendez de voir les maillots de bain de l’été prochaine !

Inscrivez vous à la newsletter de Sara pour connaitre les dates des prochaines ventes confidentielles … et bonne parenthèse parisienne !

Baci,

Ali

Besoin d’infos ? Contactez [email protected] / +33 6 27 91 31 06

Par Ali

Poursuivre le voyage...

Art de vivre italien

La diète italienne, chapitre 19, Giacomo Miola, vice-président de Slow Food Italia

Depuis que nous avons lancé les interviews de la diète italienne, Alice rêve d’un entretien avec les têtes pensantes du mouvement Slow Food, créé en Italie dans les années...
Lire la suite

Art de vivre italien

Le voyage italien de demain avec Slow Stay in Italy

Lorsqu’on voyage, trouver un pied-à-terre où l’on se sent bien, comme à la maison, cela peut faire toute la différence et rendre l’expérience inoubliable. Une poignée de femmes italiennes...
Lire la suite

Art de vivre italien

Journal de la beauté, les fragments de Silvia Mazzoli

Nouveau journal de la beauté, celui de Silvia Mazzoli, la géniale créatrice de la non moins géniale marque florentine de prêt-à-porter féminin “Ottod’Ame”. Elle se définit elle-même comme sognatrice...
Lire la suite