Ça y est, nous voyons peu à peu le bout du tunnel. Le printemps s’est (enfin) installé, le soleil commence à nous réchauffer, les mesures de déconfinement fleurissent un peu partout en Europe et les envies de bouger et de voyager peuvent à nouveau se concrétiser.

Je ne sais pas vous, mais ma première réaction a été de programmer 36 choses, à Florence, en dehors de la région (puisque nous pouvons enfin sortir de Toscane, ce qui n’était plus autorisé depuis de nombreux mois), mais également hors d’Italie. Des idées et des envies, ce n’est pas ce qui manque, j’en ai eu des tas pendant cette dernière année.

Et bien vous savez quoi ? Je suis déjà revenue sur mes pas : je me suis rendue compte que je ne veux pas en faire trop et trop vite, mon corps et mon esprit ne sont pas en accord avec cette frénésie. Le premier jour de la réouverture des bars et restaurants à Florence, j’ai été manger dans une trattoria avec l’équipe Ali di Firenze pour le déjeuner et ensuite prendre l’apéro en terrasse sur la Piazza Santo Spirito après le boulot. La soirée s’est prolongée et avec mes amis, nous nous sommes quittés en nous donnant rendez-vous le lendemain soir pour un resto. Je me suis réveillée le lendemain matin et je l’ai annulé. Même si nos libertés dans les prochains mois sont incertaines et que le désir de vie et de liberté est fort, si j’écoute ma petite voix, je n’ai pas envie de recommencer à consommer comme avant, j’ai envie de mieux choisir, de faire les choses qui me donnent vraiment envie, de prendre le temps d’en profiter. Je vous en parlais déjà il y a quelques mois dans notre série d’articles sur “Le voyage italien de demain”. Je pense que le contexte que nous vivons actuellement a changé quelque chose chez beaucoup d’entre nous, dans notre manière de profiter de l’instant présent et dans les choix que nous faisons au quotidien.

val orcia terrasse
val orcia paysage collines

J’ai annulé ce resto toute la semaine qui a suivi, j’ai nourri dans ma tête l’idée d’une soirée en terrasse dans mon bar à vin préféré de Florence, Le Volpi e l’Uva, avec une assiette de crostini divins. En attendant le bon jour pour y aller, je savourais cette attente. J’ai aussi très envie de retourner dans le Val d’Orcia (Alice m’a mis l’eau à la bouche en s’y rendant dernièrement) et de le visiter à pas lents : me poser dans un village pour le week-end et n’en bouger que pour une randonnée. Je voudrais regarder les commerçants ouvrir leurs boutiques, observer les habitants faire leurs courses, deviner les plats en préparation aux odeurs qui s’échappent des fenêtres des maisons, lire un livre à la terrasse du bar avec un bon café et ne pas voir le temps passer. Et pour cet été, j’ai envie de repos, de soleil, de sérénité. J’envisage une masseria dans les Pouilles : du blanc, de l’épuré, un endroit au milieu de nulle part, la mer. Et vous, quelles sont vos envies de déconfinés ? Avez-vous observé les mêmes changements que moi ou, au contraire, avez-vous envie de vivre à 100 à l’heure ?

 

À venir sur alidifirenze.fr, des articles sur nos terrasses préférées à Florence, des randonnées dans le Val d’Orcia et le Chianti, notre sélection de masserie dans les Pouilles et de logements de charme en Toscane !

 

Baci,

Emilie

 

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

val orcia
5
Photo By: Val d'Orcia par Alex Dani pour Ali di Firenze
3 Discussions on
“Reprise en douceur”
  • Emilie, je te rejoins totalement ! D’ailleurs, nous avons décidé de passer nos vacances sur l’île de Sant’Erasmo, à 30 min de chez nous, sur un tout petit bout de terre à 30 min de vaporetto de Venise, et plein de petites îles à explorer en vélo et bateau autour. Le luxe, en fait, c’est ça pour moi 🙂

    • Hello lucie, je découvre seulement ton message maintenant, désolée. Mais quelle superbe idée de passer vos vacances à Sant’Erasmo !!! C’était comment ???

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.