Slow Life

Nos astuces bien-être pour le repas de Noël

Julie, du bureau Ali di Firenze, a fait des études de naturopathie et nous donne régulièrement de super conseils. Sa mission en ce début décembre : vous aider à passer les fêtes de Noël en douceur et sans crise de foie ! Cet article se veut comme une boîte à outils où piocher les « tips » qui vous parlent le plus et laisser ceux qui vous semblent plus difficiles à mettre en place. Merci Julie et ses astuces bien-être de nous aider à passer les fêtes sans terminer rond.e.s comme des arancini … !

Participer aux préparatifs du repas pour commencer à « absorber » le menu 

Aussi curieux que cela puisse paraître, la digestion commence par les yeux ! C’est ce qu’on appelle les « nourritures d’impression » : notre corps est si bien fait qu’il commence à sécréter les enzymes dont il aura besoin à la simple vue des aliments. Alors, si ce n’est pas vous qui recevez, proposez votre aide pour finaliser les préparations et présentations, apporter les plats à table, etc. Vous prendrez encore davantage de plaisir à déguster !

Le vinaigre de cidre, l’arme secrète de tous les survivants des repas copieux 

Ce vieux remède de grand-mère continue aujourd’hui encore à faire ses preuves ! En buvant un verre d’eau dans lequel vous diluez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre 15 minutes avant le repas, vous jouez triple : 

  • Le tube digestif sera hydraté, la digestion facilitée et le métabolisme stimulé.
  • Il est fort probable que vous mangerez moins, et/ou moins sucré (la déshydratation étant souvent à l’origine de ces pulsions).
  • Le vinaigre de cidre va venir booster vos fonctions digestives, tout en vous aidant à réguler votre glycémie.

Découvrez nos kits culinaires à offrir à Noël !

Shop

Inviter le cru en « guest star » dès l’apéro 

Le corps est biologiquement « programmé » pour le cru, qui fournit à nos cellules « la bonne information » qu’elles sont capables d’interpréter, tandis que le cuit (surtout le surcuit !) est moins « reconnaissable », à la source d’une réaction inflammatoire qui met le corps en alerte. En commençant le repas de Noël avec du cru, on diminue ce phénomène inflammatoire, et donc l’état de stress global de notre organisme. Une astuce simple pour baisser l’inflammation, et favoriser une meilleure digestion !

Nos idées recettes simples et saines de saison : 

Toast radis noir/houmous : on découpe des rondelles fines de radis noir sur lesquelles on dépose une généreuse cuillère d’houmous que l’on parsème de graines de sésame, de grenade, ou d’herbes aromatique pour la déco. En plus d’être délicieux, le radis noir est un super allié pour le bon fonctionnement de notre foie, qui est plus que sollicité pendant ces repas de fête … 

Nori rolls : pour changer du rouleau de printemps et faire une option 100% crue, rien de plus simple ! Rincez et coupez en fines lamelles carotte, avocat, et chou rouge (bio de préférence). Dans un blender, préparez votre sauce amande en mélangeant 5 càs de crème tahini, 2 càs de tamari (sauce soja salée), 2 càs de citron vert, 1 càs de vinaigre de cidre bio, 3 càs de coriandre hachée (ou toute autre herbes que vous appréciez) et 1 cuillère à soupe de sirop d’érable. Enfin, étalez une feuille de nori, rajoutez la crème et les légumes, roulez et dégustez ! 

Prendre le temps de mastiquer, le geste bien-être dont vous ne pourrez plus vous passer 

Cette simple attention prépare déjà votre digestion et évite de vous suralimenter pendant les fêtes. Le processus digestif se déclenche dès la bouche, quand les enzymes de la salive se mélangent avec les aliments. Rater cette étape, c’est s’assurer une mauvaise digestion. Sachez qu’il faut environ 20 minutes pour que le corps envoie le message de satiété au cerveau, donc prenez votre temps pour déguster ! Si vous mangez vite, non seulement la digestion sera perturbée, mais vous allez vous nourrir bien plus que nécessaire.

A défaut d’être complètement sobre, rester sobre dans le choix de ses boissons 

Pour ce faire, on évite de mélanger trop d’alcools différents (champagne, vin blanc, vin rouge, trou normand, digestif …). Si possible, privilégiez un bon vin rouge, riche en polyphénols et notamment en resvératrol, qui est un antioxydant bénéfique pour le cardio-vasculaire, et pensez à boire un verre d’eau pour chaque verre de vin bu. 

Envie de fuguer ?

Direction le calendrier pour découvrir la prochaine fugue

JETER UN OEIL

Green is the new black : quand le végétal débarque à table

Huîtres, saumon, foie gras, chapon … Tout cela fait beaucoup de protéines animales au cours d’un même repas, c’est un véritable challenge pour votre organisme … Pourquoi ne pas profiter de ce prétexte pour inviter le végétal au menu ? Outre le fait que votre digestion s’en verra facilitée, cela fera plaisir à ceux qui ne consomment pas de produits animaux, et vous verrez, cela va décupler votre créativité ! 

Quelques idées de délicieuses recettes italiennes & végétariennes :  champignons farcis, quinoa, pesto de pistache et scamorza ; frites de polenta à la truffe; risotto cèpes, artichaut, noisette; lasagne potimarron, ricotta, épinards.

Oublier le trou normand et opter pour un grog 2.0

Alors que le froid du trou normand va en réalité bloquer votre digestion (le corps a besoin de chaud pour digérer), ce grog version 2.0 vous donnera un petit coup de pouce en cours ou en fin de repas ! Délicieux et efficace, il vous suffit de 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée avec un peu de miel bio dans un mini verre d’eau chaude (température buvable, pas brûlante pour préserver les actifs du miel). Soyez très prudent.e.s avec les huiles essentielles qui sont concentrées en actifs très puissants. Veillez à respecter les doses indiquées. 

Ne pas tré-bucher au moment du dessert (vous l’avez ?)

Ici, deux recommandations : 

– Éviter de consommer des fruits en dessert : on pense souvent bien faire en terminant son repas par un fruit, or,  les fruits ont un temps de digestion très rapide par rapport aux autres aliments. Ainsi, si on les mange en fin de repas, ils restent bloqués par ce que nous avons consommé avant, et ont le temps de fermenter dans l’intestin, causant des ballonnements et autres désagréments … Mieux vaut les déguster minimum 30 min avant le repas ou 2-3 heures après un repas.

– Réduisez le dessert : honnêtement, après l’apéro, l’entrée, le plat et les fromages, votre corps n’a plus DU TOUT faim. Le sucré à la fin, c’est de la pure gourmandise, alors pourquoi ne pas se contenter d’une petite note sucrée comme 1 ou 2 cantucci ? Ou alors un petit dessert « smart » qui allie gourmandise et donne un coup de boost à votre système digestif comme des truffes citron-gingembre. Une part de bûche entière n’est peut-être pas nécessaire…

Jouez la carte de la passeggiata en optant pour la balade digestive 

On ne le dira jamais assez, mais le mouvement est essentiel pour notre santé. Le simple fait d’aller marcher après le repas va soutenir votre organisme d’une façon considérable : le corps sera mieux oxygéné, le sang et la lymphe seront stimulés et le nettoyage peut ainsi mieux fonctionner. Cela permettra également de réguler votre glycémie tout en vous offrant une meilleure digestion par le massage des organes digestifs occasionné par la marche.  

Dansez, riez, profitez 

On ne le dira jamais assez, un repas copieux pris dans la joie est bien mieux digéré qu’une salade verte mangée seule dans le stress et à toute vitesse. Alors ne vous prenez pas trop la tête, et laissez-vous porter par la magie de l’instant !

Et voilà, Joyeux Noël à tous !

Crédits photo : Ali di Firenze et Unsplash (cover et photo 2)

Par Emilie Nahon

Poursuivre le voyage...

Art de vivre italien

Palette romaine, le kit aquarelles Roma Amore

Parmi les valeurs fortes que nous portons haut chez Ali di Firenze, la couleur est un pilier incontournable, et s’affirme comme une source inépuisable de joie ! Elle a...
Lire la suite

Art de vivre italien

La sélection du #Bureaualidifirenze pour Natale Fantasia !

Noël approche, et vous êtes en panne d’inspiration ? Pas de panique, les membres de notre équipe de choc ont mené une enquête de terrain pour ne retenir que...
Lire la suite

Slow Life

Nos idées pour un Noël Slow Life

Noël approche à grands pas, et avec lui, le sprint final pour clore à temps la liste de cadeaux, le stress généré par le menu, sans parler de la...
Lire la suite