Ma valise de fugue

Vous le savez, mon format de fugue en solo est assez standardisé : j’adore partir 3 jours et 2 nuits. J’ai des rituels associés à ces voyages d’introspection et faire ma valise en fait partie. Dans la préparation, on est déjà la tête dans le voyage d’une certaine manière.

Voilà ce qui se glisse, pratiquement à tous les coups dans ma valise de fugue ! 

 

VOYAGER LÉGER

  • Bagage cabine avec mes initiales, hors de question de partir avec un giga bagage, je privilégie le pratique.
  • Mon étiquette à bagage rose Chardon Paris évidemment !  Je l’ai depuis des années et elle m’accompagne dans toutes mes fugues.
  • Un sac à main à porter en bandoulière. L’impératif ? Y faire rentrer mon carnet de fugue et mon carnet à dessin.

BIEN DORMIR

  • Mon pyjama préféré à motif deux pièces.
  • Des Boules Quies si la rue ou les voisins sont bruyants. En fugue j’ai bien souvent un déficit de sommeil à récupérer, j’en profite donc pour me coucher tôt et/ou dormir une heure de plus.
  • Mes chaussettes Linnea Lund en cachemire pour ne jamais avoir froid aux pieds. Je déteste ça. 
  • Un masque visage « face sheet » de La Roche-Posay ou de la marque Filorga que j’achète en pharmacie. Je trouve toujours l’effet bluffant sur les traits détendus du visage.

 

RÉFLÉCHIR À MÉDITER

  • 2 livres de chevet petit format
  • Un carnet de note : ce carnet dédié entièrement à la fugue est essentiel car je vais y déposer les sensations et émotions qui vont remonter durant 3 jours. J’ai des espèces de fulgurances où je n’écris parfois qu’un mot clé dans la journée mais qui va parfaitement illustrer mon état d’esprit. Le mot « Ombre » par exemple était clé dans ma dernière fugue en Maremme. Je ne me censure pas, j’écris à mon rythme. 
  • Mon carnet à dessin pour immortaliser des instants de fugue. Pour moi le « moment du dessin » est devenu avec le temps une véritable méditation créative. Je peux rester 1h30 debout appuyée contre un poteau pour essayer de capter l’ambiance ou tous les détails possibles d’une sorte de tableau vivant que j’ai devant moi. 

ACTIVER MON CORPS

  • Des chaussures giga confortables pour dérouler des kilomètres. Marcher, c’est vraiment un moyen de m’aérer le cerveau, d’arrêter de réfléchir de la même manière. Quelque chose se débloque.
  • Une tenue de sport complète type legging, brassière et tee shirt. Kayak, yoga, … j’adore avoir un moment dédié au corps.
  • Une petite gourde (à Rome par exemple, il y a des fontaines d’eau potable partout).

 

ME SENTIR BIEN

  • Je pense à chaque moment et tenue qui va avec, et je ne prends que des vêtements qui se combinent bien les uns avec autres. Techniquement c’est donc 2 tenues complètes qui permettent d’en créer 4 si besoin.
  • Une paire de chaussures plus élégante car j’improviserai peut être une sortie et j’ai envie de me sentir jolie.
  • De quoi ne jamais avoir froid ! Un foulard pour le train avec la clim’ à fond, un pull ou une doudoune légère qui se plie facilement.

 

Et vous ? Que glissez-vous dans votre valise de fugue ?

Baci,

Alice

 

Retrouvez les merveilles Chardon Paris sur leur site ICI

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

DÉCOUVREZ NOS OUTILS POUR FUGUER L’ESPRIT LÉGER

Photo By: Ali di Firenze

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.