La nécessité du Slow Life

Oui je sais. J’ai une vue de carte postale depuis les volets de ma chambre, une maison sur une colline où les gens paient cher pour être en vacances. J’ai beaucoup de chance de vivre cette vie italienne-là. Pourtant, à beaucoup de niveaux différents, il n’est pas toujours évident  pour moi d’en profiter. Je me suis inventé un travail très prenant parce que je pensais ne pas savoir faire autrement. J’ai une famille de 3 enfants qui me donne souvent la perception d’en avoir fait 12, tellement ça tangue fort au quotidien. 

 

Le rythme que j’ai toujours cherché dans ma vie était celui de la densité, de la juxtaposition, du plein. Je crois que (enfin!) ce n’est plus le cas. Pas par un coup de baguette magique, mais plutôt par une très lente compréhension des bénéfices d’un autre type de vie. Cet autre type de vie est pourtant à la base de l’Italie, aux racines de ce que l’on prône chez Ali di Firenze, une ode à la lenteur italienne, à ce Slow Life qui nous fait apprécier autrement le quotidien comme les vacances. 

 

J’ai fini par le comprendre, parce que je l’ai vécu, parce qu’on me l’a imposé, parce que j’y ai résisté fort pendant très longtemps et que doucement, j’ai compris les avantages d’apprendre à vivre autrement. Il n’est pas question ici d’être à l’arrêt, de laisser la vie nous passer dessus, mais bien au contraire de reprendre le contrôle en sachant s’écouter et s’imposer le bon rythme au bon moment. Partir 30 minutes plus tôt du bureau pour rentrer à pied parce qu’on a plié sa to-do et que l’on n’a rien à prouver à personne. Lire le matin 15 minutes avec un café brûlant car mon mari emmène les enfants à l’école. 

 

Avoir conscience du temps, prendre la mesure de celui-ci, le relier plus directement à notre tempo personnel pour se considérer soi-même dans l’équation de notre propre vie

Aujourd’hui, je suis donc très fière de vous présenter deux choses : 

  • Notre nouveau carnet de travail dédié au Slow Life disponible dès à présent sur notre eshop. Ce n’est pas une méthode mais bien des pistes de réflexion pour voir comment insérer cette expérience du Slow Life le plus naturellement possible dans nos vies.

 

  • Notre série de contenus dédiés au Slow Life sur laquelle Emilie a travaillé d’arrache-pied et qui va débarquer sur le site dans les semaines à venir. Au programme :
  1. Slow Fashion / Linnea Lund, la marque de cachemire conscient
  2. Slow Food / Giacomo Miola, vice-président de Slow Food Italia
  3. Slow travel / Le voyage italien de demain avec Slow Stay Italy
  4. Slow Life/  Le soin de soi avec Aurélie Canzoneri, naturopathe

 

Baci,

Alice

 

Vous ne voulez rien manquer de nos aventures italiennes ? Inscrivez-vous à notre Newsletter bimensuelle ICI !

Photo By: Ali di Firenze

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.