Bohème, improvisée, gourmande: la Sérénissime d’Amélie

Je suis toujours guillerette lorsque j’arrive à Venise à bord du train couchette. L’entrée en scène dans cette cité fantasmagorique me rend légère.  C’est comme si l’on glissait sur la

Continue reading…