AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

Une retraite Yoga & Detox chez Ebbio à Monteriggioni

Vendredi matin, 6h20, le réveil sonne. Je n’ai qu’une envie, rester sous la couette… Mais mon planning en a décidé autrement et je saute dans mes vêtements puis fonce à la cuisine me faire un café. Boire le breuvage brulant dans le silence de la maison encore endormie a quelque chose de très apaisant et je souris déjà à la perspective de prendre cette journée « pour moi ».

J’allume la voiture, le compteur indique 6h50 et 5 petits degrés. Bbbrrrrrr. C’est parti direction La citadelle médiévale de Monteriggioni dans le Chianti. Je me dépêche car je dois arriver impérativement pour 8h, heure à laquelle démarre la première leçon de yoga chez Ebbio.

La découverte de cette ferme dans la campagne Toscane est assez improbable. Sibilla la propriétaire m’a contactée sur les recommandations d’une amie qui lit le blog (coucou !) et nous nous sommes rendu-compte que nous nous connaissions déjà, ayant été voisines de table au mariage d’une amie ! Bref, j’avais hâte de la revoir pour comprendre son virage de carrière pour le moins surprenant : passer du stylisme à Paris à une ferme-agriturismo-restaurant bio au fin fond de la Toscane.

La route est sublime avec ses couleurs d’automne et la citadelle à la sortie de la superstrada Firenze-Siena indique que je suis arrivée. Le dernier bout de route est sportif mais je trouve sans problème la belle maison en pierre.

Pas un signe de vie, la maison semble encore endormie.

Mais où sont mes yoggies ?

C’est finalement en toquant timidement à la porte d’entrée qu’une première silhouette fait son apparition, il s’agit de Louise, la prof de yoga – accessoirement sosie du mannequin Anja Rubik – qui m’ouvre la porte et ses bras. Elle m’emmène voir tout de suite la salle principale ultra chaleureuse (un bon feu crépite dans la cheminée) et me verse une eau chaude infusée au citron et au gingembre histoire de réveiller doucement mon organisme avant le sport.

Les membres de la retraite detox font leur apparition un à un et nous faisons connaissance. Hector, le seul homme de la bande qui vient de Turin, une équatorienne vivant à Rome, la sœur de Louise qui vit à Londres (elle aussi complètement en mode top-modèle), bref nous sommes une petite dizaine et le mélange des genres m’est tout de suite ultra sympathique.

Mais bon, nous ne sommes pas venus là pour bavarder pendant des heures. 8h10 direction la salle du rez-de-chaussée pour une bonne heure de yoga Vinyasa. Quel bonheur ! J’ai démarré le yoga très jeune avec ma mère, je devais avoir 15 ans. Je n’ai jamais pratiqué intensément mais c’est une discipline auquel je reviens toujours. En ce vendredi matin, mon corps me fait signe qu’il est heureux de se délier avec des torsions douces.

À 9h30, nous sortons épuisés mais tout sourire et retournons dans la salle commune. Pendant que nous nous pliions dans tous les sens, Valentina, la coach santé qui supervise l’alimentation durant les 4 jours détox, nous a préparé un petit-déjeuner d’enfer. Un smoothie ultra boostant avec avocat, kiwi, betterave et du granola fait maison avec du lait d’avoine. Un pur régal !

Valentina Dolci (son nom de famille veut dire Dessert, ça ne s’invente pas) envisage les 4 jours de cure comme une faveur que l’on fait à son corps. En changeant ses habitudes alimentaires, en éliminant le sucre raffiné, on baisse considérablement les inflammations du foie et on donne une vraie dose énergie à son corps. Bon nombre des personnes étant passé par son programme alimentaire se retrouve à avoir moins envie de grignoter, se détache du sucre.

10h30, workshop Salutation du soleil !

Nous redescendons dans la salle de yoga et Louise nous apprend à parfaire notre salutation du soleil en nous invitant à la faire le matin au réveil pour réveiller son corps. Dully noted ! Derrière Louise qui est installée devant la fenêtre, c’est la vie à la campagne qui bat son plein. On désherbe les mauvaises plantes, les poules et les oies viennent nous saluer et le soleil est sorti se mettant au pas de notre session de yoga.

De retour devant le feu de cheminée, les langues se délient et on commence à sacrement rigoler. Sibilla en profite pour me raconter le parcours assez particulier qui l’amène dans cette maison et me décrit un vrai personnage : sa maman. Cette dernière a toujours été très portée sur les médecines parrallèles, a fait de nombreux voyages en Inde, étudié les bienfaits d’une alimentation saine … De retour en Italie, elle achète cette grande ferme où elle invite différentes communautés à venir pratiquer. Yoga kundalini, massages et thérapeutes variés, méditation … Sibilla a décidé de s’appuyer sur l’essence même de son éducation (la nourriture, un véritable cheval de bataille, additionné au yoga et à l’autosuffisance via le travail de la terre) en lui ajoutant un petit côté trendy. En effet, elle a refait toute la décoration, utilise de la porcelaine Ginori pour nous servir nos soupes vegan et souhaite s’associer avec des artistes contemporains qu’elle exposera dans toutes les pièces. C’est bien pensé mais sans trop en faire, ce qui crée un cadre vraiment agréable.

Le programme suit son cours. La fin de matinée sera passée dans la nature autour de la ferme à découvrir les lieux. Sibilla travaille avec tous les petits producteurs du coin et si ce n’est pas une livraison de fromage frais c’est le miel qui arrive. Les chiens ont eu des bébés et nous voilà à gagater devant les chiots. 200 mètres plus loin c’est le bébé âne absolument craquant sur lequel nous jetons notre dévolu !

Je découvre également la terrasse de la maison avec ses pergolas de végétation aux couleurs rouge et dorée. Je m’imagine facilement y revenir au printemps et profiter de la nature pour un déjeuner Al Fresco comme je les aime !

L’heure du déjeuner a sonné. Valentina s’est affairée toute la matinée et nous propose un menu vraiment gourmand (assez surprenant vu la quantité de légumes dont on parle. Mais où est la mozzarella fondante ?) . Pour commencer, ce sont des frites de patates douces préparées au four. Avec les graines de sel qui croustillent et le parfum du thym c’est délicieux. Puis l’assiette royal fait son entrée, un riz noir appelé Venere de la marque Artemide accompagné d’un pesto maison et de chou romain. Le pesto est préparé lui même à base de chou noir, chou romain et noix. En dessert, on a le droit à un carré de chocolat noir. La petite touche sucrée nous fait du bien !

J’aurais bien trainé encore toute une après-midi avec cette bande mais le devoir m’appelle (merci les enfants !). Cette retraite proposée par Sibilla et Valentina dure 4 jours, de quoi vraiment recharger les batteries, profiter d’un silence serein, contempler la nature. Les journées sont assez actives car entre les séances de yoga il y a une marche ou une virée à cheval. Le soir, la « bonne » fatigue nous tombe dessus et on va se coucher en ayant pris soin de faire chauffer sa bouillotte, cadeau de l’adorable Louise à chaque membre de la team.

Chez Ebbio, la vie est douce.

ebbio.it

ebbio.agriturismo@gmail.com

10

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.