AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

About Ali di Firenze

Bonjour à tous ! Bienvenue sur mon blog !

Je suis arrivée à Florence en septembre 2010. Je devais y rester 4 ans, la vie en a décidé autrement.

À Paris j’étais en agence de publicité. Je courais dans les couloirs sur des talons de 12, mangeais des sushis avec mes meilleures copines rue Ste-Anne et j’étais boulimique d’expos le weekend. Je pensais être faite pour cette vie que j’adorais. Apparemment pas.

J’entends encore mon cœur battre la chamade en arrivant à la gare de Santa Maria Novella la toute première fois. « Treno in arrivo binario 7 ». Un langue que je ne connaissais pas, des rues qui m’étaient étrangères, mais ce sentiment immédiat d’avoir trouvé ma place, mon lieu dans l’univers.

J’ai appris l’italien en quatrième vitesse puis j’ai travaillé 4 ans dans de gros groupes web italiens. Là on m’a enseigné en accéléré ce que signifie être Italien car les us et coutumes du bureau sont très représentatifs de la vie ici.

En parallèle du travail et pour gérer une crise personnelle, j’ai ouvert ce blog en mai 2013. Né comme city-guide sur Florence pour les voyageurs curieux et sophistiqués, il a grandi avec moi et avec tout ce que j’aime dans ma vie italienne. Les voyages bien sûr, en Sicile, au Lac Majeur, à Rome ou à Venise, mais aussi l’art de vivre et bien sûr les gens.

Artisan, artiste, entrepreneur, bon vivant … j’interviewe des personnalités qui font l’Italie et représentent ses valeurs. Car avant de tomber amoureuse d’un Florentin, j’aime rappeler que je suis tombée amoureuse de la ville et de ses habitants.

La gentillesse chez le boucher quand je ne savais pas aligner 3 mots la tête dans mon mini dico, la patience de mes collègues quand je baragouinais en réunion, l’amour inconditionnel que me porte mon mari … L’Italie est avant tout un pays de vie, d’échanges et de beaucoup d’amour.

Alors attention, rien n’est parfait. Mais j’aime ce pays autant dans ses qualités que dans ses défauts (vive la mauvaise foi, l’énervement au volant, les gens qui hurlent dans le train).

Mais au fait, qu’est-ce que je fais de mes journées ?

Pour commencer j’ai deux enfants en bas âge, Leone et Bianca. Quand ils veulent bien me lâcher la grappe cinq minutes (!), je travaille en free-lance avec des maisons d’édition sur des guides de voyage. Je suis correspondante pour Gallimard sur les guides de Venise, Italie du Nord, Toscane et Ombrie (GEOGuide) et aussi sur la série géniale des Cartovilles pour Florence, Venise et Venise en Famille. J’ai également signé un guide pour les Editions Hikari qui s’intitule « Love à Venise ».  Vous l’aurez compris, après Florence, Venise et sa lagune sont ma passion et avec le temps ma petite spécialité ! J’ai la chance depuis 2014, d’être correspondante en Italie pour le magazine ELLE ua (Ukraine) et d’y partager des carnets d’adresses, des coups de coeur. J’ai signé des reportages sur Turin, la Versilia, Murano …

J’ai aussi un e-commerce, une société pour gérer des événements (des demandes en mariage dans des lieux secrets et féériques à Florence) … mais mon dernier bébé, c’est une série de vidéos pour partager mon amour de l’Italie. Elle s’appelle DOLCE FOLLIA, la folie douce et j’y décortique les petites habitudes en matière de café, de conduite, j’y parle de mon mari, de ma belle-mère fantastique. C’est un projet que j’ai très à cœur car je l’ai construit par étape avec vous, lecteurs, et followers sur les réseaux sociaux. Je n’aurais pas sauté le pas sans vos encouragements. MERCI ! Comme je l’ai écrit à une amie il y a peu, « j’avais oublié que j’étais drôle ». Et que c’est bon de vous faire rire chaque semaine, et de vous savoir toujours plus nombreux au rendez-vous.

J’adore recevoir vos messages et prends toujours le temps de vous répondre. N’hésitez pas ciao@alidifirenze.fr

J’ai également une newsletter que j’envoie 1 à 2 fois par mois, inscrivez-vous ICI pour une dose de bonne humeur à l’italienne.

Baci e a presto !

Ali

Mon petit Blog déploie ses ailes et a été publié sur