AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

WINTER IN ROME / Littérature avec Context Travel

Vous l’avez compris dans le VLOG posté cette semaine, le jour de notre arrivée à Rome pour l’événement « Winter in Rome », le premier rendez-vous était donné … au cimetière non-catholique. Drôle de point de rencontre ! Mais assez logique quand on connait la thématique de notre 1° workshop, les auteurs et poètes romantiques anglais inspirés par la ville de Rome. Un grand nombre sont enterrés dans ce sublime cimetière, et c’est Hillary, notre truculente guide de Context Italy qui nous embarque dans les allées en enchaînant les anecdotes. Suicide, maladie, tragédie après tragédie … suivre la vie des auteurs romantiques du 19ème siècle n’est pas de tout repos !

Voilà quelques anecdotes glanées pendant la visite :

  • La tombe Angel of Grief (l’ange du chagrin) si souvent copiée a sa version originale à Rome. Il s’agit de la tombe d’Emelyn Story sculptée par son mari William Wetmore en 1894 et représentant un ange se laissant aller au chagrin sur la tombe de l’être aimé.
  • Beaucoup d’auteurs sont décédés à Rome de maladie durant leur « Grand Tour », ce tour d’Europe que faisaient les jeunes hommes de bonne famille pour parfaire leur éducation.
  • Sur la tombe de Keats, auteur anglais sublimement mélancolique (mort à 25 ans), on trouve un épitaphe qu’il a rédigé lui-même : « Here lies one whose name was writ in water » « Ici repose celui dont le nom était gravé dans l’eau ».
  • J’en ai appris plus sur l’histoire de Mary Shelley, femme de Percy Shelley un des plus grands poètes romantiques anglais. Elle est l’auteure de Frankenstein (complètement provocant pour une femme à l’époque !) et a perdu mari et enfants dans une succession de drames terribles.
  • Juste en face du cimetière, on trouve l’improbable Pyramide de Cestius qui date d’avant JC et qui fut construite en 300 petits jours.

Deuxième étape de notre visite guidée, direction le Pincio.

En octobre 1894, Emile Zola se rend à Rome pour étudier la ville qu’il veut utiliser comme cadre d’un nouveau roman. Il vient souvent au Pincio, dont la vue sur les toits de la ville est simplement magique. Notre guide en a profité pour nous lire quelques lignes au coucher du soleil.

Et de cette terrasse admirable, très haute, très large se déroulait une des vues les plus merveilleuses de Rome. (…) Mais les regards, toujours, revenaient à Saint-Pierre trônant dans l’azur, d’une grandeur pure et souveraine. Et, de la terrasse, au fond du ciel immense, les lents couchers de soleil derrière le colosse, étaient sublimes.

Emile Zola

En marchant 5 minutes, on arrive tout en haut de la célèbre Piazza di Spagna. Naviguer au milieu des touristes ? Très peu pour nous. Hillary s’engouffre dans une minuscule porte au bas des marches. Il s’agit d’une maison-musée de poche où les auteurs Keats et Shelley ont vécu. Des livres, des brouillons, des plumes … l’imagination s’emballe dans cet appartement où le temps semble être suspendu. Une surprise nous attend ! L’apéritif a été dressé sur la minuscule terrasse privée, donnant sur les marches de la piazza di Spagna. Nous sommes au première loge.

Pour la soirée, on enchaîne deux adresses canons : Le restaurant Santa Lucia où nous prenons l’apéro.Il s’agit de la plus belle terrasse de Rome, où diner en été sous les arbres, entouré de loupiotes. Pour le diner, nous faisons un saut à Trastevere chez Trapizzino, une sorte de fastfood à la romaine avec des produits ultra frais. Au menu des trapizzini, des boules de pâte à pizza fourrées au choix à la Misticanza, aux fruits de mer, poulet, brocolis, aubergine … J’adore le mix entre la pizza parfaitement cuite (ultra digeste) et les ingrédients de saison cuisinés. Un un goût fou !

#WinterInRome

Informations pratiques :

  • Booker un tour guidé avec Context Travel http://www.contexttravel.com /
  • Cimetière non catholique : Via Caio Cestio, 6
  • Pincio : Viale Gabriele D’Annunzio
  • Maison-musée Keats Shelley : Piazza di Spagna, 26
  • Restaurant Santa Lucia : Largo Febo, 12
  • Trapizzino : Piazza Trilussa, 46
0
Photo By: ali di firenze
1 Discussion on “WINTER IN ROME / Littérature avec Context Travel”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.