AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

Saviez-vous que / Le petit diable de Jean de Bologne

Bonjour à tous ! Ravie de vous présenter cette nouvelle catégorie d’articles sur le blog intitulée « Saviez-vous que » et écrite avec l’aide de la guide italienne francophone Irene Martinelli. J’ai rencontré Irene il y a quelques années, à l’occasion d’une demande en mariage organisée sur une barque filant sur l’arno. Le futur fiancé souhaitait enrichir l’expérience avec un guide capable de commenter les merveilles visibles depuis la barque. J’ai recontacté Irene car j’avais très envie d’enrichir le site d’informations ludiques concernant Florence, d’anecdotes historiques donnant vraiment envie d’en savoir plus … J’espère que ce nouveau format vous plaira ainsi que les superbes aquarelles réalisées par mon amie japonaise Junko Mukai qui viendront illustrer chaque article. Si vous êtes de passage à Florence et souhaitez booker les services d’Irene pour une visite guidée, n’hésitez pas à me contacter. Pour chaque anecdote, Irene conseillera un parcours à effectuer dans Florence.

——————-

Saviez-vous qu’à Florence plusieurs animaux redoutables et figures monstrueuses indéfinissables peuplent les rues et les places de la ville ? Ceux-ci cachent des histoires qui remontent à la Florence Médiévale et à la Renaissance. Par exemple, l’une de ces figures monstrueuses se trouve en pleine cœur de la ville et plus exactement au coin d’un palais situé entre la rue Strozzi et la rue Vecchietti. Il s’agit d’un petit diable en bronze réalisé par le grand artiste flamand de la seconde moitié du XVI siècle, Jean de Bologne (Giambologna). Après avoir accompli son apprentissage à Rome, celui-ci passa le reste de sa vie à Florence au service de la famille granducale de Médicis. Avant de devenir l’un des sculpteurs officiels de la cour, Jean fut accueilli et protégé par l’un des mécènes florentins les plus raffinés : Bernardo Vecchietti. Ce personnage commanda à l’artiste la réalisation de plusieurs œuvres aujourd’hui abritées dans les musées de la ville et en Europe. Mais on peut admirer ce petit diable aux formes bizarres à l’un des angles de la demeure du mécène, la sculpture officiant comme un porte-drapeaux. Comment expliquer cet étrange choix du diable pour représenter une famille ? À suivre sur place lors de la visite !

Pour approfondir cette anecdote et effectuer une visite guidée de la ville, Irene vous propose :

  • Visite du Quartier de la Place de la République, de Sainte-Trinité et Santa Maria Novella
  • Contact, informations et tarifs (pour 2, 3 ou 4h de visite) envoyer un email ciao@alidifirenze.fr
5
Photo By: Aquarelle Junko Mukai, mise en page Ali di Firenze

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.