AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

À l’aube à San Marco

Je le répète toutes les deux pages dans mon guide « Love à Venise », mais se lever (très) tôt, c’est la garantie d’une vision inédite sur la ville. Les touristes ont l’heureux défaut d’être des lève-tard, autant en profiter pour découvrir les zones habituellement bondées de l’hyper-centre et vivre un moment magique, avant même le petit-déjeuner.

Lors d’un de mes séjours pour l’écriture du guide, j’avais mis le réveil à 6h pour pouvoir me promener seule sur la place Saint-Marc. Nous étions le dernier jour d’un séjour un peu long dans la lagune, et j’avais précieusement évité la célèbre place afin de me la préserver en grand final. Je voulais un souvenir fort avant de sauter dans le train qui me ramènerait à la maison.

Mon appartement était juste à côté de la Ca’Rezzonico dans le Dorsoduro, et je dois dire que le petit bout de vaporetto m’emmenant à destination était déjà une aventure en soi. Brume chaude enveloppant la pointe de la douane, couleurs douces, c’est les sens bien en éveil et le coeur battant que j’admirais chaque nouveau virage du Grand Canal.

Saint Marc venise ali di venezia 13

Arrivée à destination, me voila Riva degli Schiavoni et j’attaque par les deux colonnes de la piazzetta représentant le Lion, symbole de la citée et Saint Théodore (là où avaient lieux les exécutions capitales!). Je découvre ensuite le campanile dont la pointe s’efface dans les nuages. Je suis émerveillée par le mélange de l’or de la basilique Saint-Marc avec les tons gris souris de la météo, chaque reflet précieux semble exacerbé. Quelle beauté !

Saint Marc venise ali di venezia 12

Sur la piazza, la mise en place des célèbres terrasses comme celles du Florian ou du Lavena démarre tout doucement. Un serveur encore endormi balaie sans aucune efficacité et des gros pigeons gourmands lui tournent déjà autour à la recherche de miettes savoureuses.

Saint Marc venise ali di venezia 10

L’architecture élégante des procuraties et de leurs arcades me marque. Tout cela a l’air bien austère vu de l’extérieur, mais il faut savoir que l’on s’y retrouvait à l’heure de la sieste il y a quelques siècles… chaud bouillant dans la Sérénissime.

Je suis attirée par une ruelle dans l’angle nord-ouest de la place, la calle Salvagado, où j’entends quelqu’un siffloter. J’arrive sur un parking à gondoles (cette station est littéralement prise d’assaut dans la journée, à éviter et lui préférer une plus petite et reculée dans la ville) et observe un gondolier préparer tranquillement son embarcation.

Saint Marc venise ali di venezia 7

L’appel du café se fait sentir, moi qui ai quitté la maison le ventre vide une heure plus tôt. Mais où prendre un espresso aussi tôt? Il faut connaitre le microscopique bar de Valentina (Snack Chiaranda)  sur le fondamento Orseolo où justement, les gondoliers prennent leur petit-dej. C’est le seul café ouvert à partir de 6h dans le quartier!

Enfin rassasiée (au passage, j’ai avalé deux brioches bien chaudes), je déambule dans le quartier de San Marco et des Mercerie. Mes pas résonnent et je m’aventure sans carte dans les plus petites ruelles. Ma récompense est dans une perpendiculaire à la Calle Locande, quand je lève la tête pour admirer les escaliers du palazzo Contarini del Bovolo qui s’envolent vers le ciel et semblent ne plus vouloir s’arrêter.

Saint Marc venise ali di venezia 8

Je continue mon tour et repère tout un tas de boutiques nouvelles. Il est vrai que d’habitude, ces quartiers sont horriblement bondés et j’ai tendance à très vite passer mon chemin sans vraiment regarder ce qui m’entoure… Linge de maison Chiarastella Cattana, Parfumerie The Merchant of Venice, Boutique mode Kirikù pour femmes, chapeaux élégants chez J.Longo, le shopping s’annonce grandiose!

Je vous conseille vivement d’inclure dans votre périple vénitien ce genre de moment un peu différent. Ils vous permettent de casser l’horrible rythme touristique dans lequel on se sent très vite embarqué puis oppressé. Et puis la brume le matin, les bruits de la ville si tôt, c’est aussi comprendre un peu plus la ville, apprivoiser son mystère, capter sa dramaturgie.

Bon séjour!

Ali

Commandez « Love à Venise », mon guide publié aux Editions Hikari pour retrouver toutes mes adresses à Venise et dans les îles!

1
Photo By: Ali di Venezia

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.