AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

PITTI UOMO 90 / DIARY #1

Bienvenue sur mon journal de bord dédié à la semaine de Pitti Uomo, le grand rassemblement mode florentin ! Toute la semaine, je vous fais suivre ici les coulisses des événements, les découvertes de marques Made in Italy canons glanées dans les stands du salon à la Fortezza da Basso et bien sûr, mes adresses florentines qui ponctuent les visites. Vitamine C et chaussures confortables au programme pour survivre à mon intense calendrier !

Lundi 13 Juin

20h30 – Diner sur le fleuve Arno avec Luisa Via Roma

C’est avec #Firenze4Ever, l’événement de choc organisé par Luisa Via Roma, que démarre cette nouvelle semaine de la mode florentine. « Underwater Love » est le doux nom de cette nouvelle édition, entre pont flottant sur l’Arno qui a accueilli un gala présidé par le mannequin italien Bianca Balti et une fête démentielle sur la plage de Florence devant la Torre di San Niccolò.

luisa via roma pitti ali di firenze 2

9 îlots flottants pensés par le studio d’architecte Claudio Nardi, des tables longues de 50 personnes, une déco fleurie chic à souhait et des voisins de table tous plus stylés les uns que les autres: Roberto Cavalli, Grace Chatto, Bianca Balti et son conjoint, Patricia Field, les designers florentines Elena Ghisellini et Maria Sole Cecchi, Tigerlily… et une myriade de bloggeurs mode habillés en danseur étoile, en justicier à cape ou en Gucci des pieds à la tête !

Quelques anecdotes qui m’ont fait ma soirée : 1/ Un gala sur l’eau c’est sympa mais ça tangue, forcément. J’ai rencontré quelques journalistes au teint bien blanc qui s’échappaient rapidement de la passerelle pour retrouver la terre ferme. 2/ Comment assurer la sécurité d’un tel radeau de la méduse ? Dieu merci les mini gommone (bateau gonflable professionnel) faisaient des tours de repérage et étaient prêts à venir repêcher les invités passant par dessus bord. 3/ Je regrette que Luisa Via Roma n’ait pas adopté les codes des pool party tendance en jetant des licornes et autres muffins géants gonflables à l’eau.

Pour la soirée, j’ai retrouvé Elena Diachenko, mon éditeur d’amour du ELLE ua avec qui j’ai enchaîné les Negroni et les déhanchés !

luisa via roma pitti ali di firenze

Mardi 14 Juin

Juin 10h15 – Fortezza da Basso et petites marques qui montent

La matinée démarre par un tour au Pitti à la Fortezza et la découverte de nouveaux trésors Made in Italy. Bien évidemment Scott Schuman photographe derrière The Sartorialist est déjà en pôle position devant l’entrée pour mitrailler les phénomènes mode les plus inspirants. De notre côté, c’est Alex Dani, le talentueux photographe derrière toutes les photos de streetstyle du ELLE ua qui s’occupe de notre cas.

Ali di Firenze

Alex Dani Fotografo

Durant mon petit tour, j’ai été littéralement happée par la marque Zerosettanta qui revisite le trench et l’imperméable. So classique mais so chic.pitti uomo 90 ali di firenze 5La marque Maunakea présentait une nouvelle collection démente sur le thème du Surf (tee-shirt à patch absolument collector). On retrouve leurs pièces phares comme le sweet et les petits blousons mais il y avait également des propositions mêlant créativité et technique comme le kway à deux niveaux ou le pull à bande, petit bijou graphique dans sa version noire et bleue. J’ai prévu d’aller découvrir les bureaux de Felix Vannucci le patron de la marque dans peu de temps, j’ai hâte car cette dernière a un côté geeky innovante qui n’est pas pour me déplaire.

Maunakea ali di firenze

Dernière marque repérée dans les rayons, Mora Eyewears, des incroyables lunettes à base de marbre dont la valeur atteint des sommets, entre 2000 et 3000€. Bon d’accord ce sont des pièces uniques et nous avons pu le vérifier en admirant les moules dont étaient extraits les formats des solaires … mais vu que je perds une paire par mois, je suis confuse…

lunettes pitti uomo ali di firenzeepitti fun ali di firenze

 13h – Déjeuner chez Cammillo et visite de la bottega du cuir de Dimitri Villoresi

Sous une pluie torrentielle, je prends mon vélo pour aller déjeuner avec Cécile Blanc chez Cammillo Trattoria. Elle vient de s’occuper pendant 2 jours du montage du décor de la boutique Cartier et ma mission est de lui faire découvrir dans l’après-midi l’Atelier de Dimitri Villoresi, mon artisan du cuir avec qui je collabore pour le eshop. Elle craque pour un grand sac besace au cuir divinement souple et pour  une pochette qu’elle souhaite transformer en bandoulière. La bottega a fait son petit effet et la magie de Dimitri opère ! #charmeravageur

cammillo ali di firenzedimitri villoresi ali di firenze

15h30 – Evénement Cartier au Palazzo Gondi pour le lancement de Drive 

La marque a pris ses quartiers dans le sublime Palazzo Gondi qui date du 15ème siècle pour présenter le lifestyle qui va avec sa nouvelle montre homme, DRIVE. J’ai été subjuguée par les détails de chaque pièce de l’appartement conçu pour l’occasion : dans le dressing, des tiroirs verticaux coulissants présentent un style lié à chaque ville-clé (Paris, NY, Biarritz, …), on retrouve des objets de collection Cartier dans le salon (shaker, porte-cigarette, beaux livres) qui s’entrechoquent avec le flipper (l’homme Cartier est fun), puis on découvre le studio et la salle de dessin, le tout gaiement accompagné par les oeuvres d’art de Konstantin Kakanias. Cartier a réussi son pari, nous plonger dans l’imaginaire de l’homme DRIVE, entre indépendance, goût du voyage, et lifestyle élégant. Je prévois un article dédié à part dans les jours qui viennent car le projet est vraiment magnifique.

cartier drive ali di firenze

En sortant du Palazzo Gondi, nous avons fait un saut au café Rivoire situé sur la piazza della Signoria pour faire le point devant un espresso et planifier notre plan de guerre Nocturne. On serait bien restées une heure à papoter avec le barman si sympathique et étonnement disponible pour faire des photos.

cafe rivoire ali di firenze

Alex Dani Fotografo

19h20 – Inauguration de l’expo photo Karl Lagerfeld au Palazzo PITTI

Au milieu des lustres blancs, des moulures colorées et des tableaux de maître, un étrange visiteur s’est incrusté dans les salles du Palazzo Pitti: c’est Karl Lagerfeld, le master derrière Chanel, qui expose en photos son talent. On retrouve ses plus belles campagnes et ses portraits dans différentes salles du palais. Coup de coeur pour son portrait de Bianca Balti en naiade presque irréelle de beauté. Pour finir, ce sera un prosecco sur la terrasse donnant sur les toits de Florence au coucher du soleil !

palazzo pitti alex danibianca balti karl lagerfeld

20h10 – Lancement du portail Italia su Misura 

Dernier prosecco au Giardino Bardini (12ème donc de la journée si on additionne toutes les mentions au breuvage de ce post) pour trinquer au lancement du portail http://italia-sumisura.it/ en compagnie du magazine Firenze Made in Tuscany, partenaire de l’initiative. Ayant moi même les yeux rivés sur l’artisanat local tous les jours, je suis particulièrement sensible à l’initiative qui compile les événements, lancements, infos chocs liées à la thématique. C’est un projet qui est développé par l’Observatoire des métiers d’art (qui fournit une sorte de certification aux artisans garantissant un haut niveau de qualité), la Fondation Cologni pour les métiers d’art (qui fait la promotion de la nouvelle génération d’artisans, l’Italie en a bien besoin) et enfin Gruppo Editoriale, le groupe qui possède toutes les revues Made in Firenze, Roma, Venezia, Capri dont je suis overfan car elles additionnent adresses de bon goût et contenus liés à l’art de vivre. Tout à fait mon équation cette histoire !

giardino bardini ali di firenze

A domani Pitti Uomo !

0
Photo By: Photo salon Pitti https://www.instagram.com/alexdanifotografo/
1 Discussion on “PITTI UOMO 90 / DIARY #1”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.