AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

Numeroventi, résidence d’artistes

Cela faisait plusieurs mois que le nom Numeroventi revenait dans mes lectures ou conversations, une résidence d’artistes à quelques pas du Duomo… le mystère me chatouillait terriblement !

Après quelques photos postées par mes amies de Milk Magazine qui y ont séjourné durant Pitti Bimbo, je me décidais à contacter alors les fondateurs des lieux. Le rendez-vous était pris et c’est Alessandro, le manager, qui m accueille pour me faire faire le tour du propriétaire.

Nous échangeons tout de suite sur la vocation du palazzo : une résidence où viennent séjourner des artistes mais également toute personne ayant un projet artistique. Peintre, sculpteur, écrivain, réalisateur … de 1 semaine à 2 mois, les hôtes profitent d’un cadre exceptionnel pour réfléchir et créer.

Mais Numeroventi apporte plus que 4 murs et une jolie décoration.

Le projet s’est fortement ancré dans le territoire en seulement deux petites années (ouverture en 2016) offrant ainsi aux résidents des connections dans l’art contemporain pour faire avancer leur projet. Une sorte de coaching où l’objectif est sans équivoque, travailler, concrètement. Il me faut aussi mentionner l’énergie des lieux. Car la configuration du Palazzo amène les artistes à interagir, échanger, voir à co-créer (c’est le cas durant les 2 séminaires d’automne et de printemps où Numeroventi prend en charge le quotidien des résidents soigneusement sélectionnés).

Pour parler un peu de la structure, le palais Galli Tassi date du 16ème siècle, il appartient à la famille de Martino qui ne pouvait pas en faire plus bel usage.

Au rez-de-chaussée et au deuxième étage, on trouve des chambres, enfin plutôt des lofts canonissimes avec une déco épurée qui invite à la sérénité. Certains trouve le design des lieux inspiré des pays du nord, mais je trouve que c’est un style scandinave sacrément réchauffé avec une palette de tons solaires. Dans ces appartements, tout est fait pour « aider » les artistes. On veut peindre ? Un des lofts possède un sol en résine résistant à toutes les explosions de peinture. On veut sculpter grandeur nature ? Pas de soucis, les appartements ultra modulables permettent de déplacer les meubles et offrir des espaces de travail baignés de lumière naturelle.

Un dernier espace m’a fasciné, celui du dernier étage dédié aux événements. Il s’agit d’un plateau brut, sans électricité, murs nus, trou béant à la place des cheminées. C’est là que l’équipe organise des happenings, présente le travail de ses protégés et propose à des artistes Florentins et internationaux d’exposer une œuvre (par exemple Duccio Maria Gambi, le designer florentine rencontré en septembre dernier).

Certaines œuvres restent sur place, certaines œuvres en efface d’autres, le bâtiment vit au rythme de l’effervescence créative qui anime les lieux. Durant les phases de co-création (printemps et automne), les résidents lèguent leur travail à Numeroventi. Mais il n’est pas rare que les artistes de passage laisse également une trace de leur venue.

Martino et Alessandro sont passionnés. Dans le Palazzo, la vie n’en finit pas d’exploser, la création se vit à tous les instants. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter car le duo a un projet d’hostel pour de très jeunes artistes avec un mentoring efficace sur place afin de guider les talents et acquérir les bons réflexes (créatif comme business) dès les premières années.

http://www.numeroventi.it/

8
Photo By: Numeroventi

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.