AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

Maître-verrier Andromeda Murano

Après la visite d’une fabrique traditionnelle de verre, j’avais envie de découvrir autre chose, une facette moins attendue du travail de ce matériel. En faisant mes petites recherches je suis tombée sur Andromeda Murano. Un atelier d’avant-garde qui travaille exclusivement sur commission et collabore avec de grands designers comme Philippe Starck ou Karim Raschid. C’est le fils de Gianluca, le patron, qui nous accueille. Nous traversons l’immense fabrique silencieuse (les fours sont allumés épisodiquement en fonction des commandes) et montons dans l’impressionnant showroom.

« Un atelier d’avant-garde qui travaille exclusivement sur commission »

« Des ovnis bien éloignés des classiques de Murano »

Gianluca Vecchi produit des lustres extraordinaires, des ovnis bien éloignés des classiques de Murano que l’on trouve dans tous les palazzi d’aristo. Couleur flash, bras tentaculaires, matière qui semble mouvante, construction contenant plus de 80 000 morceaux de verre… on est ici en face de l’excellence technique et de l’inventivité folle.

Des villas en inde, des maisons de roi, des restaurants, des boutiques … les projets ont en commun une extravagance et cette prouesse technique indéniable. Il faut 6 mois, 1 an, parfois 2, pour venir à bout de certaines idées ! La visite du showroom a quelque chose à voir avec la chute d’Alice dans le pays des merveilles. Un monde esthétique un peu fou, où derrière chaque rideau blanc se cache un lustre rose, vert, camouflage aux proportions folles …

Gianluca a une manière tout à fait personnelle d’envisager son travail. Seule la nouveauté l’intéresse, car elle permet de surprendre et d’éviter toute comparaison. Une vraie liberté, vitale pour lui. Les habitants de l’île se raccrochent sans cesse au passé, aux traditions, pratiquent l’entre-soi. Pas Gianluca. Ce qui l’intéresse, c’est le futur, le dépassement et faire reculer les frontières de ce que l’on pense pouvoir faire du verre.

Gianluca m’avouera sur la fin de notre conversation être en train de travailler à une révision totale de l’immense bâtiment. Des baies vitrées devraient laisser voir le travail des artisans et son ambition est de déplacer le barycentre de l’île de la via vetrai à la calle Miotti, la rue de l’atelier. Les grandes idées ne manquent pas chez Andromeda Murano.

Calle Miotti 16, (39)-041-73-66-74, www.andromedamurano.it 

0
Photo By: Alex Dani

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.