AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

Les 50 leçons du Fashion & Technology Summit de Luisa Via Roma

Lundi matin, c’était la rentrée et elle démarrait sous le signe de la technologie avec une invitation au Fashion & Technology Summit organisé par Luisa Via Roma, la référence mode à Florence et dans le monde entier.

L’enseigne de mode dont j’ai rencontré le CEO, Andrea Panconesi en décembre, n’en finit pas d’attiser ma curiosité en proposant des événements de différents formats. La journée avait pour thème l’utilisation de la technologie dans le monde de la mode et faisait intervenir des pointures du secteur (google, instagram pour la partie web, Shopstyle, Ogilvy, pour la partie mode et branding – entre autres).

Ce qui me séduit le plus dans l’approche de la marque, c’est sa volonté de partager les connaissances qui font son succès et de pousser à l’éducation du territoire en matière de web (beaucoup d’italiens dans la salle. Il faut savoir que l’Italie par rapport au reste de l’Europe est vraiment à la bourre côté e-commerce). Une journée d’échanges sur les nouveautés ayant un objectif clair : ne pas laisser passer le train de la techno sous peine de voir disparaître sa marque. Un train qui va décidément bien vite et qui est incontournable quel que soit la taille de votre entreprise ou projet (même moi avec mes petits sites, il faut bien que je maîtrise un minimum !).

Je ne voulais pas vous rédiger des paragraphes trop lourds sur des concepts très pointus, j’ai préféré vous éclairer (oui éclairer carrément) avec 50 top leçons que j’ai noté suite aux ateliers sur la façon d’appréhender la techno. Je les ai classées par thèmes. A vos carnets de note!

 

TECHNO CONCEPT

 

  1. La technologie n’est plus une option, vous ne pouvez pas la regarder de loin comme si elle ne vous concernait absolument pas, il faut se forcer à maîtriser cet outil.
  2. Nul besoin d’être ingénieur informatique, des notions de base suffisent et il vous faudra démarrer par le langage du web marketing (CTR, Open Rate, …) et de l’informatique générale (nom de domaine, url, hosting, big data, cloud storage).
  3. Pour survivre, soyez flexible. Adaptez-vous (rapidement) aux changements continus de techno (nouveaux moteur de recherche, nouveau device, nouvelle manière de consommer les infos).
  4. Forcez-vous à être curieux (testez par exemple les nouveaux médias sociaux pour savoir de quoi on parle en réunion).
  5. En matière de Web, ce n’est pas le client qui est le problème mais les entreprises. En divisant online et offline, elles complexifient la situation là où le client a un objectif simple, acheter.
  6. La compétence à ajouter impérativement sur votre linkedin dans les deux prochaines années : Analytics et tracking.
  7. L’analyse des données est le meilleur moyen pour comprendre vos clients et créer des campagnes qui ont du sens, on appelle ça la true relevance et elle fait la différence.
  8. Les 3 questions centrales sont désormais : Suis-je en train de parler aux bonnes personnes ? Mon message est-il pertinent ? Suis-je capable de mesurer l’impact de mes campagnes sur les différents supports ? Vous vous devez d’avoir les réponses.
  9. Digital car, digital home, virtual reality … Les nouvelles opportunités sont partout pour les marques. Saisissez-les.

 

CRM & PEOPLE

 

  1. Une newsletter n’est pas du CRM si elle n’est pas inscrite dans une stratégie de contenu globale.
  2. Facebook peut-être un puissant instrument de CRM si utilisé correctement.
  3. Les marques ne peuvent plus s’adresser à des catégories d’individus (homme/Femme, CSP+, …) chaque personne/client doit être envisagé dans son individualité.
  4. Le futur du marketing s’appelle le People based Marketing.
  5. Chaque personne a son propre chemin de consommation en fonction de son quotidien, à vous de couvrir le maximum de route pour ne rien perdre et surtout à vous d’en apprendre le maximum sur vos clients via l’analyse des données.
  6. Les clients s’engagent pour une marque quand celle-ci a un discours cohérent sur tous les supports et a un point de vue fort. Si vous décidez de dire quelque chose, soyez convaincu et convainquant.
  7. Les clients veulent une certaine intimité avec leur marque préférée, dévoilez-vous.
  8. Ne réfléchissez plus en terme de mode de vie des clients (lifestyle) mais des moments de vie. La technologie crée une nouvelle temporalité.

 

MONETISATION

 

  1. En monétisant votre contenu, restez fidèle à votre image et loyal envers vos clients.
  2. Si vous faites appel à une plateforme d’affiliation, n’oubliez jamais que l’e-commerce qui vendra le produit est une continuité de votre site et donc peut valoriser/nuire à votre marque.
  3. Proposez un contenu adapté à votre client en fonction de l’étape d’achat où il se situe. Réfléchissez à son état d’esprit.
  4. Ne pensez pas aux ventes en ligne et aux ventes en magasin comme deux canaux séparés mais gérez les comme un tout. L’un pousse l’autre.
  5. Il n’y a pas qu’un seul consumer journey, votre client peut arriver par 15 canaux différents (Facebook, blog mode, recommandation oral, moteur de recherche…) aucun de ses canaux ne peut être sous-estimé.
  6. Une tactique multi-plateforme permet de créer une connection avec le client dans toutes les occasions et de rester à l’esprit.
  7. Facilitez toujours la vie de votre client pour fluidifier les étapes jusqu’à l’achat… et inciter au clic.
  8. Rentrez vous dans la tête que le shopping c’est maintenant en 24/7.
  9. Parfois il faut savoir dire non pour protéger votre image si vous considérez un partenaire comme n’étant pas à la hauteur. (par exemple si les bannières proposées par le site d’affiliation avec lequel vous travaillez ne sont pas suffisamment léchées et nuisent à votre home page).
  10. Inspirez vos clients.
  11. Focalisez-vous sur ce qui crée le plus de valeur. Un trafic petit mais extra qualifié peut valoir de l’or pour les marques.

 

COMMUNICATION & CONTENT

 

  1. Sur le Web les clients sont vraiment curieux, titillez les avec des contenus spécifiques (backstage, making of, …).
  2. Une marque ne peut plus se permettre de produire du beau contenu une fois par an, cela doit être un flux continu et une stratégie.
  3. Les marques de luxe ont freiné des 4 fers avant d adopter (dans l’urgence?) l’e-commerce, les médias sociaux, le CRM… On sait maintenant qu’il est possible de parler qualitativement sur le Web sans endommager un positionnement haut de gamme.
  4. Souvent, la façon de faire est plus intéressante que le produit fini (pensez à l’artisanat). Partagez les étapes de fabrication en ligne.
  5. Le contenu tire les ventes, et on a les preuves chiffrées que les clients dépensent plus en moyenne s’ils viennent du contenu.
  6. Les blogs et les influenceurs ne sont plus anecdotiques, on connaît le pouvoir de la recommandation et ils se sont considérablement professionnalisés (photographe pro, support)
  7. Même sur le web (bientôt on dira « avant tout sur le web ») vous vous devez d’être créatif et de trouver une façon unique de vous adresser à vos consommateurs. Pensez concept !
  8. Anticipez la façon de consommer la publicité sur les différents supports en adaptant parfaitement le contenu, la longueur du texte, le zoom avec les doigts, …
  9. Si le contenu est intéressant, vos utilisateurs ne seront pas dérangés par le contenu sponsorisé.

 

SOCIAL MEDIA

 

  1. Une vidéo bien faite sur Youtube peut vous positionner dans le monde entier et devenir une vraie carte de visite. C’est le cas pour certaines marques de mode en Russie qui ont fini à la fashion week de NY après une courte vidéo hyper originiale.
  2. Instagram est un vrai channel de PR, un rendez vous qui changera votre vie peut arriver via ce média (pour ma part j’ai connu mon éditeur au ELLE Ukraine grâce à insta !).
  3. Tous les médias sociaux ne peuvent pas être gérés par une agence de communication, l’entreprise doit mettre la main à la pâte surtout sur les sujets sensibles (intervention du customer care par exemple).
  4. Des petites marques ont dépassé certaines grandes enseignes du secteur du luxe rien qu’en choisissant une approche forte sur les medias sociaux (là ou les grandes maisons ont longtemps snobé facebook par exemple).
  5. Pourquoi les marketeurs aiment-ils autant facebook ? Parce que le targeting et la qualité des infos permettent de définir de vrais profils individuels. C’est actuellement le moyen le plus developpé au monde pour savoir si quelqu’un aime jouer au tennis le dimanche, prend son café sans sucre et part en voyage en Espagne tous les ans.
  6. 1 000 000 000 personnes sur Facebook chaque jour. Comment l’ignorer ?
  7. Instagram est utilisé par les journalistes comme un magazine, c’est une invitation au voyage et à l’inspiration. De plus, une photo Instagram a déjà fini en couverture du Times. Pensez-y en refusant d ouvrir un compte pour votre entreprise.
  8. Les médias sociaux sont devenus des médias à part entière et on comprend leur importance quand ils sont choisis par les marques pour les public announcement, les lancements (Burton sur instagram).

 

MULTI DEVICE

 

  1. Impossible de ne pas s’assurer qu’un site fonctionne parfaitement sur mobile car la plupart du trafic arrive via ce device.
  2. Le mobile est clé pour la conversion, le passage à l’achat. Il sert bien souvent de vérification/comparaison avant le passage à l’acte.
  3. Il est nécessaire de tracker les résultats également sur mobile et tablette pour avoir un vrai panorama du chemin client (le desktop n’est plus représentatif à ce jour). Les outils ne sont malheureusement pas encore pertinents pour tracker parfaitement, mais ça viendra très vite.
  4. Pensez à développer un contenu spécial pour mobile, il peut également raisonner par rapport à l’activité de votre magasin (pensez à une appli pour du maquillage chez Sephora vous aidant « live » à choisir une couleur ou donnant des conseils).
  5. Quand un consommateur cherche des infos, il le fait depuis différents devices et il s’attend à avoir le même niveau d’expérience. Ne sous-estimez pas le mobile et bichonnez l’interface au même niveau que pour le desktop.

J’espère que ce petit topo vous inspirera des nouvelles idées pour vos projets !

Baci,

Ali

2
Photo By: Photos Ali di Firenze, Ask Sissi, Riccardo Bresciano, FFFMilano
4 Discussions on
“Les 50 leçons du Fashion & Technology Summit de Luisa Via Roma”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.