AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

4 jours en famille au Lac Majeur

Les lacs italiens, un fantasme absolu pour moi.

Je rêvais de ce voyage mélangeant tellement de tableaux que j’aime. Les eaux calmes d’un plan d’eau le matin, les couleurs évoluant au fil de la journée, les bouleversements de la météo changeant l’esprit du lac, les somptueuses villas avec jardins dégoulinant jusqu’à l’eau, les fières statues délimitant les luxueuses propriétés  …

Je n’ai pas été déçue.

Ce voyage au lac Majeur avait la particularité d’être notre premier family trip à 4. Leone presque 2 ans et Bianca quasi 2 mois nous ont obligé à adapter notre rythme, choisir nos priorités et être zen en toute circonstance (merci adorable enfant qui se roule par terre au jardin ou jette ses spaghettis sur l’épaule de la voisine).

 

Samedi 22 avril – Arrivée à Stresa et première virée sur le Lac

Avec 3h de route depuis Florence, nous admirons les premières visions du lac depuis l’autoroute. Magique ! Les montagnes (quelques unes enneigées encore au loin) tombent à pic dans l’eau et j’aperçois déjà des villas abandonnées rongées par la végétation… le comble du romantisme.

Nous prenons nos quartiers dans une maison AirBnb louée pour 4 jours juste avant la ville de Stresa. Déco très très sympa mais pas vraiment pratique : l’allée est trop étroite pour faire « monter » des voitures plus grosses qu’une Fiat 500 et il nous faut décharger à 50m puis marcher le long de la route hyper dangereuse avec les deux nains. Heureusement la vue depuis le salon et les chambres nous fait tout oublier. Selon moi, elle est même bien meilleure que celle du 5 étoiles de Stresa car nous sommes vraiment au bord de l’eau.

Je ne me lasserai pas pendant 4 jours de cette vue si belle sur l’eau si calme le matin, les bateaux la fendant au ralenti, les montagnes que l’on devine aux premières heures de la journée sans distinguer aucun détail comme dans un tableau.

Il est 15h et nous décidons de faire un saut sur l’Isola Bella, l’île la plus célèbre des îles Borromées. Les Borromeo sont une famille lombarde de nobles italiens possédant la plupart des monuments du coin et les îles Bella et Madre depuis le XV° siècle.

Embarquement à Stresa sur la ligne publique et 5 minutes d’enchantement pur jusqu’à l’île qui dévoile déjà depuis le bateau ses somptueux jardins en escalier, des massifs fleuris, ses anges de pierre qui semblent surveiller les arrivées.

Première défaite liée à l’organisation en arrivant sur l’île : Bianca est en poussette ce qui s’avère ingérable pour 1/ visiter le palais et les jardins 2/ circuler dans les ruelles. Résultat, on se cantonne à une petite balade pour observer la côte et les îles voisines (l’isola dei Pescatori est très proche), puis on mange une glace à l’adorable bar qui possède une terrasse sur l’eau et est recouvert de glycines (tout au fond à droite en sortant du débarcadère).

Dimanche 23 avril – Isola Madre, Isola dei Pescatori

Le réveil n’a pas besoin de sonner, Bianca s’en charge ! À 6h30 je pousse les volets et me régale d’une vue qui vaut le déplacement à elle seule. Pas un remous, un dégradé de bleus très doux, un calme olympien qui me charge les batteries pour affronter la journée. Et de l’énergie il en faudra car j’ai dormi 5h!

Nous arrivons tôt à l’embarcadère direction l’Isola Madre. La balade en bateau au petit matin offre une lumière superbe. Nous sommes très excités car avons peaufiné notre organisation : double porte bébé avec chaque millimètre optimisé pour le matériel. Il ne faut pas chauffer mon époux sur la logistique, il adore les défis. Je suis un peu stressée d’avoir le style d’une touriste allemande, j’y vais donc franco sur les accessoires entre mes lunettes de mouche et mon foulard de bohémienne un brin snoby.

L’arrivée à l’Isola Madre me rend dingue : des feuilles de palmes, des fleurs roses qui grimpent sur le muret, des cactus qui habillent l’entrée d’un palais que l’on devine… la végétation est une fête.

adresse lac majeur ali di firenze 11

Deuxième défaite liée à l’organisation : la queue pour entrer visiter le palais et les jardins est déjà très longue alors qu’il n’est pas 10h. 45 minutes avec 2 enfants en bas âge, c’est la mort à petit feu. Un conseil de pro pour vous : vous pouvez acheter votre billet à l’embarcadère avec celui du bateau et sauter toute la queue (le gentil monsieur qui vend les tickets aurait pu nous le dire, je suis bien d’accord).

adresse lac majeur ali di firenze 13

Nous enchaînons 2h féériques dans le jardin qui possède la particularité d’avoir des animaux en liberté. Et pas n’importe lesquels… ce sont d’incroyables paons blancs qui n’en finissent pas de se dandiner et faire la roue sous les yeux ébahis des enfants et de leurs parents. Le palais est très beau mais c’est toujours la vue sur le lac depuis ses fenêtres qui me fait le plus d’effet.

Nous partons pour le déjeuner sur l’île des pêcheurs (ou île Supérieure) située à moins de 10 minutes. Ce sont ces petits trajets de bateau qui me mettent toujours vraiment en joie, comme une bulle de respiration malgré les milliers de touristes. Un fois arrivés, nous traversons l’île dans sa largeur pour changer de vue sur l’autre rive du lac. Planche de charcuterie et fromages de la région grignotés au bord de l’eau, on ne se plaint pas.

En fin de journée et après une tentative de sieste avortée à l’appartement (les 2 enfants hurlent comme des putois), nous longeons le bord de mer à Stresa et profitons des derniers rayons du soleil qui descendent derrière les montagnes. Leone se dégourdit les jambes avec les enfants de toutes les nationalités au parc situé au bord de l’eau. Je repère le sky bar de l’hôtel La Palma où je m’enverrais bien 3 spritzs. Alala il faut du courage pour être #mammadifirenze

Lundi 24 avril – Sommet Mottarone, excellent déjeuner et jardins de l’Isola Bella

Le ciel est gris, le temps s’est rafraichi, nous décidons d’en rajouter une couche en partant au sommet de la montagne appelée Mottarone (1500m). Vous pouvez y accéder en téléphérique depuis Carciano ou par la route (option que nous choisissons car trop de questions sans réponse côté matériel à emporter). Matinée cata car une brume très dense nous barre le passage au sommet et il n’y a pas âme qui vive… un contexte pas vraiment adapté pour partir en forêt sans réseau avec les 2 nains dans une ambiance Sleepy Hallow flippante à souhait. Demi-tour !

Sur la descente, nous nous arrêtons au Jardin Botanique d’Alpinia qui offre une vue incroyable sur le lac et les îles. Leone est ravi de courir entre les allées et nous profitons d’un moment à quatre vraiment serein perchés sur notre montagne.

adresse lac majeur ali di firenze 14

Pour le déjeuner, Andrea a repéré (et réservé) un restaurant au cœur de Stresa, Il Vicoletto, qui propose une assiette sophistiquée dans un lieu familial. Linguine Brezza di Mare pour lui (pâtes fruits de mer) gnocchi betterave et sauce au fromage taleggio pour moi, on se régale ! Je ne vous cache pas que ça fait du bien de manger convenablement car le soir nous sommes si crevés après avoir couché les enfants que nous mangeons une soupe assis en tailleur sur le tapis de la chambre (oui je sais, je vous fais un petit peu de peine).

En fin de journée et après une sieste à la maison, nous sautons dans le bateau de 16h et retournons à l’Isola Bella. Ce coup-ci nous sommes armés jusqu’au dent avec nos porte-bébés et avons tout le loisir de visiter le palais et les jardins. Quel luxe ! Les pièces immenses qui semblent inviter à danser, les grottes si particulières au rez-de-chaussée, les jardins dignes d’un conte de fée. Nous sommes en transe d’avoir réussi notre mission logistique et d’avoir profité de l’île à fond (vous devriez voir la vitesse à laquelle on visite, je me suis refait les muscles des fesses dans les escaliers du jardin).

Déjà le dernier trajet bateau du séjour … j’ai un pincement au cœur.

Mardi 25 avril – Rocca d’Angera

Petit bonheur du matin, ouvrir les volets et admirer la vue, même si ce matin, on ne voit pas à dix mètres à cause du mauvais temps ! Nous plions bagages et avons repéré une dernière visite à faire qui est pratiquement sur la route du retour à Florence, le château Rocca d’Angera. Surplombant le lac depuis la rive orientale, la construction qui date de l’époque médiévale se visite en entier. À l’intérieur, des salles avec de très belles cheminées, des salons élégants, des fresques et une particularité : un musée des poupées. Certaines sont complètement flippantes … mais je leur chiperais bien leur set de vaisselles en céramiques peintes à la main ou la table en marbre qui ressemble à s’y méprendre à la Saarinen que nous avons reçu en cadeau de mariage. Les jardins possèdent de beaux pieds de vigne (Andrea me précise que les propriétaires pourront surement produit 6 voir 7 bouteilles vu le nombre de pieds… alala, il est si snob ce fils de vignerons du Chianti !).

adresse lac majeur ali di firenze 15

J’achète un livre à Leone au gift shop et nous voilà repartis… Prochain voyage au lac, ce sera Come et en amoureux : à moi le bateau riva et les cheveux au vent !

À intégrer à votre programme (je n’ai pas eu le temps de les tester mais je les avais dans ma to-do-list) :

  • Villa Palaviscino et zoo à Stresa (fermé en avril lors de notre voyage)
  • Villa Taronto à Verbania
  • Monastère de Santa Caterina
  • J’aurais adoré faire une balade privée sur le lac dans un mini bateau. L’occasion d’admirer de près les plus belles villas, les ruines immanquables, les îlots,…
  • Booker une suite au somptueux Grand Hôtel et de Borromées
  • Deltaplane pour découvrir le lac de manière totalement inédite (et clairement jouer avec sa vie)
  • Les récifs du château de Cannero
  • Le sky bar de l’hôtel La Palma (pour s’envoyer 3 spritzs au coucher du soleil, je me repète).
8
Photo By: Ali di Firenze

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.