AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

Un été à la montagne, #2 l’Hôtel Angelo

Pour nos vacances à la montagne, nous avions hésité longtemps entre location d’appartement et hôtel. Avec un bébé d’un an, il est souvent plus pratique d’être chez soi et de pouvoir s’organiser comme on veut. C’est d’ailleurs ce que nous avions fait à Forte dei Marmi en louant une maison avec un couple d’amis.

Mais ce coup-là, j’ai fait pencher la balance côté hôtel. J’avais envie de voir des gens au petit-déjeuner (je deviens pire que mon père et entame la conversation avec n’importe qui), de me faire bichonner au spa, d’avoir une piscine et surtout de mettre les pieds sous la table car c’est finalement ça les vacances. Je vous garantis que nous n’avons pas regretté une seconde notre décision !

À Ortisei, des myriades d’hôtels au nombre d’étoiles varié étaient à notre disposition. Les plus célèbres, Cavallino Bianco et Adler, ne nous tentaient pas du tout : énorme structure, prix délirant, sorte d’Eurodisney en plein centre du village.  Nous leur avons préféré l’hôtel Angel-Angelo situé à l’entrée du village avec moins de 40 chambres. Un paradis face à la montagne !

hotel-angelo-ortisei-ali-di-firenze-6hotel-angelo-ortisei-ali-di-firenze-5

Nous avions choisi une petite suite pour pouvoir mettre Leone dans une pièce à part (il ronfle) et avons dormi comme des marmottes dans un calme hallucinant. Pas un micro bruit, pas de voisin énervant, pas de staff bruyant qui démarre le ménage à 7h … le calme olympien s’étendait même dehors avec cette piscine intérieure / extérieure qui est utilisé été comme hiver par les guests de l’hôtel. (NB : la photo ci-dessous n’est pas notre chambre car les petites suites donnaient de l’autre côté de l’hôtel et n’avaient pas de balcon).

hotel-angelo-ortisei-ali-di-firenze-8

Côté cuisine, nous étions en demi-pension. Après des heures de marche, je peux vous dire que je n’avais aucun problème à mettre les pieds sous la table à 19h. Le matin, nous choisissions ce que nous voulions manger le soir, y compris pour Leone qui avait le droit à des pâtes au ragù, des soupes maison, du fromage, des boulettes et j’en passe… Finalement j’ai l’impression d’avoir été un peu au régime sans m’en rendre compte car les quantités étaient parfaites, les ingrédients frais à mourir et nous avons mangé énormément de légumes. Si ça c’est pas de la remise en forme !

Comme je suis un porc et que j’ai faim en permanence, je n’ai pas boudé mon plaisir à 16h quand le goûter était servi dans la salle principale. Strudel, Linzer, crème fouettée avec un thé… j’étais au paradis.

Dernière info, l’établissement possède un spa et j’y suis allée deux fois. Je conseille vivement le massage du visage qui personnellement me détend bien plus qu’un soin du corps.

montagne-italie-ali-di-firenze

Ultime info, étant proche de l’Autriche, les hôtels adoptent les uses et coutumes locales. Andrea et moi avons donc dormi dans un lit immense avec des couettes individuelles…

Ooooo Montagneeeee ! Je reviens l’année prochaine !

Ali

Suivez moi sur Facebook, Instagram et Pinterest !

D’autres options pour dormir :

  • les incroyables lodges en bois de l’Adler dans la montagne (et pas le maxi hôtel du centre ville)
  • le boutique hôtel moderne Maciaconi à Selva, un autre joli village du Val Gardena
  • et bien sûr des appartements à louer comme celui ci ou celui là au centre d’Ortisei
2
Photo By: Ali di Firenze
1 Discussion on “Un été à la montagne, #2 l’Hôtel Angelo”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.