AlidiFirenze

Sur les routes d'Italie avec Ali !

EVENT, Ouverture du Gucci Garden à Florence

J’ai été invitée à l’opening du nouveau musée Gucci durant la semaine de Pitti Uomo. Le superbe Palais della Mercanzia accueillait le temps d’une soirée le gratin florentin et des références modes internationales (Suzy Menkes et sa mèche croisée dans les rayons de la boutique, le mannequin Liya Kebede entrevue dans les couloirs attendant patiemment son tour pour grimper dans les étages, …). Au rez-de-chaussée, que de nouveautés ! Première sensation, le musée s’est fait Alessandromichelisé. Mur jaune, meubles rose ou vert … La librairie a disparu et il y a désormais deux immenses espaces de vente. À droite en entrant, la boutique dédiée à des vêtements et accessoires uniques (quelques tailles seulement) qui une fois épuisés ne seront plus reproduits. Ces références ne seront disponibles qu’à Florence, la maison renforçant de manière significatives son attachement à ses racines locales. J’y ai aperçu des manteaux à imprimés sensationnels, des robes blouses fleuries et évidemment quelques folies semblant importables… c’est quand même du Michele tout craché!  À noter, il y a des articles pour la maison comme des coussins, des boites, des bougies et des mugs, eux aussi en série ultra limitées.

Au centre du rez-de-chaussée une toute nouvelle boutique dédiée aux « petits » souvenirs où mon coeur a cessé de battre en admirant le parquet peint à la main. Des tonnes de petits objets déclinant des imprimés vintage de la marque ou imprimés coup de poing des collections mode. Tote bag à tête de chat, petit cahier, carte-postale, presse papier, je crois même avoir vu des allumettes …c’est l’endroit parfait où faire un cadeau et il y en a vraiment pour tous les budgets. À noter, quelques revues sont encore à la vente ici, pour les nostalgiques de l’ancienne librairie !

Au fond, un tout nouveau restaurant – Osteria Gucci –  dont la carte est supervisée par le chef le plus célèbre d’Italie, rien que ça, Massimo Bottura (chef 3 étoiles de l’Osteria Francescana, 6 mois d’attente pour une table minimum). Là je n’ai pas trop de détails sur la carte, si ce n’est que le chef souhaite proposer une cuisine mixant florentin (il y aura de la viande chianina !), mexicain et japonais. Bref, un menu surprenant et réjouissant où vous pourriez éventuellement vous en sortir pour moins de 70 euros par tête. Côté décor, c’est une fois de plus Alessandro Michele qui a joué le chef d’orchestre en créant un espace chaleureux, sophistiqué tout de vert vêtu.

La fonction première du palais à son ouverture était un musée et cet objectif n’a pas été perdu de vue. Au 1er et 2ème étage, c’est la curatrice Maria Luisa Frisa qui prend le relais et propose sa version de la « Galerie » Gucci. Moins statique qu’un musée, les salles et les thèmes s’enchainent en mixant sans complexe les périodes et les designers. C’est ce dernier point que je trouve très agréable … En prenant un commissaire d’exposition «neutre », le musée permet de ressortir les thèmes forts et de nous faire admirer l’évolution de la marque sans nous attarder sur les petits jeux de pouvoir entre designers (rappelons qu’à l’ouverture sous Frida Giannini, les beaux habits de Tom Ford sous Gucci avaient été oubliés, une salle lui rendant « hommage » ayant été ouverte il y a seulement deux ans). La mise en scène du musée est très chouette, avec des projections d’anciens défilés ou de fabrication des malles il y a 50 ans, j’ai trouvé le tout extrêmement poétique et inspirant. Alors il n’y a pas 30 salles à visiter, mais pour les fans du double GG, c’est plus qu’il n’en faut pour respirer l’âme de la marque et repartir des images fortes plein la tête.

Autant vous dire qu’avec une ouverture et un concept aussi fort, Florence continue son ascension en 5ème capitale de la mode et joue sur un mix unique que la ville seule peut offrir, un savoir-faire précieux et un style fou.

Infos pratiques : Piazza della Signoria 10, prix 8€ (dont la moitié est reversée pour soutenir des rénovations du patrimoine florentin)

2
Photo By: Gucci, Ali di Firenze
2 Discussions on
“EVENT, Ouverture du Gucci Garden à Florence”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.