AlidiFirenze

Italian Joie de Vivre !

DOLCE VITA, Une fugue, des ailes

En septembre dernier, je fugue de Florence pour 3 jours, direction Venise. Je ne savais pas que je ressortirais de ce voyage avec une nouvelle façon d’envisager les choses, un nouvel éclairage sur mon travail et des ailes qui m’ont poussé dans le dos.

Les symptômes ? J’ai une vie merveilleuse mais épuisante, je me suis perdue moi-même en route en essayant de tout mener de front.  Le plus difficile pour moi est vraiment de me sentir déconnectée de mes envies et de mon chemin, celui profond que je ne veux plus lâcher depuis mon divorce.

Cette fugue m’a transformée. J’ai eu du temps pour réfléchir, me sentir à nouveau maitre de mes décisions, plus sereine aussi, ayant fait le point sur toutes les choses merveilleuses qui me sont arrivées, celles que l’on ne perçoit plus quand on a la tête dans le guidon.

Et puis il y a eu la plus merveilleuse des surprises pendant cette fugue. VOUS. Dorothée, Delphine, Karine, Manon, Ariane, …. Tous vos messages et témoignages m’ont démontré que l’on partageait bien plus que des blagues sur les réseaux sociaux.

De nos échanges, des points communs se dessinent tout de suite. Nous parlons de la charge mentale et du fameux équilibre bancal entre la vie perso et la vie pro. Nous avons aussi échangé sur des thématiques anxiogènes qui amplifient le problème : le culte de la réussite, l’image de soi, celle que l’on renvoie, devoir être entrepreneuse à tout prix, briller telle une étoile sur les réseaux sociaux. Un petit enfer dans lequel on mijote toutes, et qui peut être fatal sur le moral quand on a du mal à prendre du recul.

Le point clé pour moi, celui qui m’a le plus touchée, c’est la solitude avec laquelle chaque femme vit cette situation. Pourtant nous sommes entourées, partageant les mêmes soucis que notre sœur, notre voisine de bureau, notre meilleure amie … mais il est difficile de se confier car le terrain devient vite très personnel et profond.

Est-on finalement aujourd’hui celle que l’on rêvait de devenir ? Notre quotidien est-il à l’image de nos valeurs ? Qu’a t’on fait de nos passions, celles qui remontent à l’enfance et qui nous trottent toujours dans la tête ?

Avec ces réflexions se dessine pour moi une solution car il me semble que nous avons toutes un besoin viscéral d’échanges, de discussion bienveillante, de compréhension. Faire le point pour mieux repartir, appuyer sur pause pour redevenir douce avec soi-même, pourquoi pas avoir une conversation éclairante avec un inconnu … et avancer.

Et si ma solution à moi, La Fugue, devenait la votre ?

A partir de 2019, je lance les Fugues Italiennes, des week-ends partout en Italie pour vous aider à reprendre votre respiration, au propre comme au figuré. Un cheval de bataille qui pour moi fait vraiment sens, allie mon amour pour l’Italie, à un amour bien plus grand, celui du contact, de l’échange, de l’entraide.

FAVOLOSA FIRENZE

RDV à Florence les 5, 6, 7 avril 2019

 Attention, il ne s’agit pas de week-end dépression à manger du chocolat sous un plaid Ikea avec les cheveux sales !  Mais de 3 jours de communion entre femmes (un groupe de 10), d’expérience et horizon différents, à profiter de la joie à vivre à l’italienne, d’ateliers créatifs pour ressortir toute neuve de votre week-end. L’idée est bien sûr aussi de découvrir une ville en mode confidentiel et surprenant, à la manière dont je vous présente l’Italie sur mon blog depuis 5 ans.

Un programme qui allie la légèreté et la profondeur (car l’un ne serait aller sans l’autre) pour nourrir l’âme, le corps, se régénérer, s’armer de nouveaux outils !

La première fugue aura lieu à Florence les 5-6-7 avril 2019. J’ai tellement hâte de savoir si ce projet vous emballe ! Pour celles qui seraient intéressées, je vous invite à m’envoyer un message à ciao@alidifirenze.fr

A presto les Fugueuses !

Ali

Une Fugue à Florence Toutes les fugues 14
Photo By: Ali di Firenze
1 Discussion on “DOLCE VITA, Une fugue, des ailes”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.