AlidiFirenze

Une Française en filature à Florence

Ali di Firenze meets Girl in Florence

J’ai subi la mitraillette à questions de la bloggeuse Georgette Jupe, truculente américaine derrière le blog Girl in Florence. Georgette, c’est un peu notre maître à tous ici à Florence en matière de blog voyage! Au delà de ses followers (des milliers sur toutes les plateformes), elle arpente de long en large l’Italie avec son frenchie de futur mari et raconte de manière hyper vivante et détaillée ses aventures quotidiennes. Nouvelle expo, nouveau resto, sagra dans le Chianti, rien n’échappe à cette bloggeuse qui a fait de son site son gagne-pain (respect éternel).

L’interview en anglais ICI

La traduction ci-dessous en français.

—————————————————-

Your name : Alice Cheron

Nationality : French

Profession : Communication Manager

Favorite drink : gin tonic

  1. How long have you lived in Florence and where are you from originally. Tell us how this city became your home.

Je vis à Florence depuis 5 ans, je suis française. Normande d’origine, j’ai vécu à Nice puis Paris et Madrid avant d’atterrir en Italie. Dès mon premier voyage à Florence, j’ai eu un déclic, je me suis reconnue tout de suite dans le style de vie, le côté chaleureux et souriant des gens. Après Paris et l’agence de publicité au rythme hardcore, Florence c’était Disney Land. J’ai mis moins de 6 mois pour apprendre l’italien et trouver un boulot dans le web. Travailler ici a vraiment aidé à l’intégration.

  1. What are you up to in Italy? Work, daily life, passions?

Je travaille pour un groupe italien leader des services web, je gère toute leur com pour l’Europe. Mais en ce moment je suis à la maison car j’ai eu un bébé en mai. Chaque semaine, je vois mes amis (tout le monde a eu un bébé ou est enceinte), je fais du yoga avec une prof américaine incroyable et le weekend on file en famille à la campagne ! J’adore le fait que Florence soit un pied en ville, un pied dans la nature et que ma maison soit entourée d’arbres, un vrai luxe au quotidien.

En 2013 j’ai créé un blog, alidifirenze.fr sur le lifestyle à l’italienne et sur mes adresses à Florence et en Italie. Je profite du congès maternité pour le développer et proposer de nouveaux services liés à l’artisanat. Une obsession chez moi !! 

  1. Can you tell us more about your blog, and new services (proposal etc) that you offer!

Le blog est né car mes amis avaient adoré visiter Florence avec moi et profiter de mes petites addresses d’insider (shopping, restaurants, etc). Depuis il s’est développé sur le lifestyle car l’Italie c’est vraiment une façon de vivre particulière, on prend son temps, on apprécie les belles choses et la bonne cuisine. Du coup je valorise beaucoup l’artisanat, le savoir-faire et j’aime mélanger les sujets en allant des recettes de cuisine (je collabore avec le chef étoilé du Four Seasons), à une découverte design ou beauté.

J’ai 2 gros nouveaux projets en ce moment: je viens de lancer L’Atelier Ali di Firenze, un eshop dédié à l’artisanat de toscane, des produits de grande qualité avec du style, un twist contemporain. http://atelier.alidifirenze.fr/

De plus, j’organise des événements, je suis spécialisée en … demande en mariage ! Ce sont donc les hommes qui me contactent pour organiser un moment exceptionnel pour leur moitié. Petit déjeuner sur une barque, diner sur le ponte vecchio, pique nique dans un jardin privé… C’est vraiment génial de faire partie d’un moment que le couple n’oubliera jamais. Le plus important c’est la personnalisation et l’effet de surprise qui doit être parfait. C’est très stressant mais très gratifiant quand tu vois le visage de la futur mariée s’illuminer ! http://www.alidifirenze.fr/tag/demande-en-mariage/

  1. How is your life in Italy different than that in France? Tell us about any cultural differences you have experienced.

Ayant habité 20 ans dans le sud de la France, j’étais finalement assez préparé à l’Italie ! Mais je trouve qu’ici les gens sont beaucoup plus attentionnés. Je me revoie à mes débuts avec mon mini dictionnaire chez le boucher, il avait été adorable alors qu’il y avait de la queue, en France, on m’aurait envoyé valser depuis longtemps ! Et puis j’ai fait toute ma grossesse en Italie, et c’est incroyable car vous êtes considéré comme une reine quand vous portez un enfant.

Un point commun entre les français et les italiens c’est que tout le monde se plaint beaucoup… le temps n’est pas beau, j’ai trop de travail, j’ai un rhume, la vie est trop chère… les italiens adorent se plaindre même quand tout va bien !

  1. What annoys you about Italy? Tell me the truth!

Vivre en Italie, c’est merveilleux mais il faut quand même être lucide….c’est très loin d’être parfait. J’ai travaillé dans deux sociétés italiennes et on peut dire qu’après Paris j’ai été surprise par les habitudes locales en matière de travail. A 18h pile par exemple, les gens lâchent leur stylo et partent, même si vous êtes la veille du lancement de l’année. Il y a un peu moins d’ambition… ou alors c’est moi qui suis hystérique ! Dans le quotidien, je trouve la mauvaise foi des italiens particulièrement prononcée, que ce soit en voiture, au supermarché, et même en vacances ! Mais comme c’est un défaut que je possède moi-même, ça me fait beaucoup rire.

  1. Do you think life in Italy is for everyone? Why does it work for you?

Il y a quand même des tempéraments qui seront bien plus heureux que d’autres en Italie. Si vous détestez parler à des inconnus, vous êtes mal ! Ici le boulanger connaît le deuxième prénom de votre enfant, et la banquière vous appelle chérie. Les gens s’intéressent, posent des questions… il faut être ouvert et jouer le jeu pour bien s’intégrer. Les gens sensibles au beau seront également conquis par l’Italie. Quand vous vivez dans le centre historique, il y a des chances pour que votre palazzo est une histoire liée au Medicis ou que la vue de la salle de bain donne sur la coupole du Duomo ! Pas mal pour se brosser les dents tous les matins. Personnellement je ne me suis pas lassée une seule seconde des paysages du Chianti et de la balade du dimanche au bord de l’arno à Florence. Je crois que je suis heureuse ici car je suis consciente de la chance que j’ai et je travaille dur à mon bonheur que ce soit dans le travail ou la vie personnelle.

  1. Congrats on your beautiful boy! Can you tell us a little bit about your experience having a baby in Florence?

Tout s’est déroulé avec beaucoup de facilité. Côté médical, j’ai été suivi par des pro, les gens prennent soin de vous et c’est très rassurant. Alors que l’Italie est un bordel administratif permanent, le process médical qui entoure une grossesse est par contre très bien huilé. Enceinte d’un mois, mes rdv étaient fixés jusqu’à l’accouchement … Surprenante l’Italie ! Ma grossesse a été vraiment un beau moment car les italiens adoooorent les enfants et les femmes enceintes sont considérées comme des vaches sacrés. Place dans le bus, petites attentions, les gens sont vraiment gentils. Maintenant que Leone a 5 mois, il est le bienvenue partout y compris au restaurant, et cela même quand vous arrivez avec votre maxi poussette et tout votre matériel.

  1. What advice would you give a newbie looking to move to Italy?

Il faut être conscient que côté travail, ça va être dur. A part le tourisme, le luxe et le web, il n’y a pas 10000 opportunités et beaucoup de candidats. Tous les italiens veulent venir vivre en Toscane ! Côté salaire, c’est bien plus bas qu’en France. La meilleure solution, c’est d’avoir une idée de business à développer ou de bosser en free lance avec l’étranger. Mais Si vous êtes motivé, il n’y a aucun raison que cela ne fonctionne pas, je crois que ton parcours Georgette et le mien sont des exemples à ce niveau là. Ni la langue ni l’administration n’est vraiment une barrière si vous y croyez.

  1. Three finds/places everyone should know about in Florence?

Pour vivre Florence, il faut se fixer des destinations sympas et profiter de la balade. Mes endroits préférés sont 1/ chez moi à Porta Romana. Entre mon petit café au bar, l’accès au jardin de Boboli et les viale arborés qui montent vers San Miniato al Monte… le rêve au quotidien et des couleurs magnifiques dans les arbres à chaque saison.

2/ J’adore costa san giorgio, une rue qui part du ponte vecchio et monte au giardino bardini. Si vous poussez la balade, il y a forte belvedere (vue incroyable) et la via San Leonardo qui est la rue la plus chic de Florence avec maisons et jardins à seulement 5 minutes du centre historique. En toute simplicité !

3/ Pour finir, je dirais les églises oltrarno, particulièrement celle de Santo Spirito et des Carmine. Au dela des merveilles artistiques qu’elles possèdent (Cappella Brancacci peinte par Masaccio) elles sont dans des vrais quartiers de florentins, éloignés du centre et des touristes.

  1. Favorite artisans/designers in the city? Or Tuscany in general?

Je suis une fan inconditionnelle des sacs en cuir de Dimitri Villoresi ! Dans sa bottega de l’oltrarno, il façonne des shopping bag et clutch modernes et colorés. Je l’ai d’ailleurs convaincu d’être le premier artisan à faire partir de L’Atelier. On vend également une pochette que j’ai dessinée avec lui ! http://atelier.alidifirenze.fr/collections/style

Côté beauté, quoi de plus authentique qu’un tour à la pharmacie Santa Maria Novella, leurs toniques à la rose ou au lys sont des musts.

Pour finir, j’adore les vases de Lucia Volentieri qui travaille dans son laboratoire de Castellina. C’est bien loin des merdouilles touristiques. Tout est fait avec goût ! Sur L’Atelier je propose un kit pour la dégustation de l’huile d’olive qui se transforme en parfait set pour l’apéro, cela s’appelle Dominolio. http://atelier.alidifirenze.fr/collections/design/ceramique

  1. What’s the weirdest thing you have seen/experienced in Italy?

Je garde un souvenir génial de mes vacances à Zanzibar dans un club … italien. Même à des milliers de kilomètres de chez eux, les reflexes sont les mêmes. Ils parlent touuuuute la journée même si ils n’ont rien à se dire, veulent des espresso bien serrés, sont hyper élégants même dans la brousse pour aller voir les singes, ….

  1. What can you do here and nowhere else?

Ici j’ai réussi à réaliser des choses que je ne pensais pas pouvoir faire comme écrire, créer une petite société, trouver l’amour et fonder une famille. J’ai l’impression d’avoir beaucoup changé grâce à l’Italie, je suis plus calme et j’investis mon énergie dans les bonnes personnes et les bons projets. C’est très différent de ma vie à Paris, une période que j’ai adoré mais où j’étais « survoltée ».

  1. Italy is full of amazing food, what is your favorite dish and foodie hideaway?

Je suis une dingue de pasta ! je pourrais en manger deux fois par jour. Je les choisi toujours au légume de saison. Cèpes en octobre, truffe en novembre, asperges ou petits pois au printemps…un rêve éveillé. Mes meilleures adresses sont à la campagne. Enorme coup de cœur pour la Taverna Squarcialupi à Castellina in Chianti, réservez sur la terrasse. J’aime beaucoup Da Delfina avec vue sur une villa Medicis. Pour déjeuner sur le pouce à Florence, un petit risotto au légume au caffé Giacosa ou une mozzarella with a twist chez Irene !

  1. If you had to do it again (start a new life abroad) would you and why?

Je me vois bien partir… mais pour mieux revenir ! Côté destination, je suis très curieuse des Etats-Unis, je me vois bien 2 ans à San Francisco ou LA. En Italie, ce serait Milan ou Rome.

  1. If you had to make up a tagline for the city of Florence according to Alice, what would it be?

Fashion, Food, Felicity

3

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.